- PUBLICITÉ -
Un petit appel qui fait beaucoup de bien

(Photo Michel Chartrand) - Les membres du conseil d’administration de l’organisme Écoute aux aînés: Julie Choquette, secrétaire-trésorière réélue, Louise Choquette présidente réélue, Nicole Nadon, administratrice élue, Gisèle Maisonneuve, vice-présidente élue, Pauline Tremblay, administratrice élue, et Normand Brulotte (absent), conseiller réélu.

Un petit appel qui fait beaucoup de bien

Écoute aux aînés

Vous êtes une personne âgée ou vous avez un handicap? Vous habitez seul à la maison, puis il vous arrive d’être inquiet pour votre santé et votre sécurité? Saviez-vous qu’il existe un organisme communautaire qui peut vous aider, quel que soit votre lieu de résidence?

«Nous sommes là pour faire de la prévention auprès des personnes âgées et des gens avec un handicap», explique Louise Choquette, présidente de l’association pour l’année 2008-2009.

Appelé l’Écoute des aînés, cet organisme a pour mission de renforcer le sentiment de sécurité auprès des personnes âgées. Comment? en téléphonant une fois par jour pour prendre des petites nouvelles des personnes sur la liste des appels.
«On appelle nos personnes deux fois par jour, sept jours semaine. Nous appelons également les week-ends. Nous échangeons brièvement pour leur rappeler de prendre leurs médicaments, au besoin, ou vérifier s’ils vont bien», explique Mme Choquette, visiblement fière de la mission de son organisme.

Au téléphone, les gens de l’organisme prennent le temps de discuter très brièvement avec les personnes appelées. Ils leur demandent si tout va bien et s’informent de la santé de la personne. «J’ai eu un cas où la personne n’avait pas la même voix au téléphone qu’habituellement. Après l’appel, j’ai appelé la fille de la personne pour l’informer de mes impressions. La personne âgée était en train de faire une crise de cœur», donne comme exemple la présidente de l’organisme.

Pour être membres, les personnes doivent seulement communiquer avec les organisateurs d’Écoute aux aînés. «On couvre tout le territoire qui n’est pas un interurbain par téléphone. Nous avons des gens de Laval, Montréal, de la Rive-Nord et ainsi de suite. Souvent, ce sont les gens du CLSC qui nous envoient des personnes. Ça peut également être des familles qui nous appellent pour solliciter notre aide», explique Mme Choquette.
«Les gens aiment se faire appeler par une personne. Il y a le Programme Pair qui existe avec la police, mais ce n’est pas pareil. Avec nous, ce n’est pas une machine, ce sont des gens qui prennent le temps de parler aux personnes âgées», mentionne Mme Choquette.

Pour les personnes intéressées, la présidente de l’organisme a profité de l’occasion pour inviter les gens à venir faire du bénévolat. «Nous avons toujours besoin de bénévoles. Ça peut être une soirée ou un matin par semaine. Les appels sont faits à la maison», explique la présidente. Pour plus d’information sur l’organisme, veuillez communiquer avec Mme Choquette en composant le 450-472-7161.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top