- PUBLICITÉ -
Un pas de plus vers la construction de La Chacunière

(Photo Yves Déry) - Michel Warren, au centre, et ses amis musiciens ont apporté leur contribution au projet d’habitation La Chacunière en présentant un spectacle-bénéfice au Centre d’art La petite église.

Un pas de plus vers la construction de La Chacunière

Spectacle-bénéfice de Michel Warren et ses Ti-Namis

Un pas de plus a été franchi en vue de la construction d’un immeuble de douze logements qu’occuperont de jeunes adultes de la région vivant avec une déficience intellectuelle alors que l’organisme La Chacunière s’est vu remettre 5 010 $, incluant trois commandites, à l’issue d’un spectacle-bénéfice présenté par le chanteur et guitariste Michel Warren ainsi que ses amis musiciens.

Estimé à quelque un million et demi de dollars, le projet de La Chacunière, un mot qui provient du vieux français pour désigner une maison, regroupe des parents de jeunes adultes, âgés entre 21 et 35 ans, vivant avec une déficience intellectuelle. Ces parents estiment que leurs enfants auront ainsi la possibilité de développer de nouvelles habiletés et une autonomie plus grande.

En tout, les jeunes adultes pourront occuper 11 logements, de trois pièces (cuisine, salon et chambre) et demie chacun. Le douzième logement, de quatre pièces et demie, sera réservé à la personne vigilante qui veillera à la sécurité et au développement des jeunes occupants.

Mis sur pied en juin 2006, l’organisme La Chacunière doit amasser autour de 245 000 $ pour bénéficier de subventions gouvernementales. À ce jour, une somme de 60 000 $ a été réunie, sans oublier un don d’honoraires professionnels de 40 000 $. Aussi, l’organisme présidé par Yves Carrière peut compter sur le soutien de la Ville de Deux-Montagnes et de la Ville de Saint-Eustache qui, dans ce dernier cas, s’est engagée à fournir un terrain pour la construction de l’immeuble. Cependant, aucun terrain n’a encore été proposé pour le moment.

Pour ce qui est du spectacle proprement dit, Michel Warren, bien connu comme régisseur technique aux évènements socioculturels pour le Service des arts et de la culture de la Ville de Saint-Eustache, et ses amis musiciens que sont Jacques Langlois, Christian Bellemare, Étienne Dumoulin et Sofy Boudreau ont offert une performance digne de leur réputation, c’est-à-dire endiablée, festive et originale sur le plan des arrangements. En première partie, les cinq musiciens ont interprété des chansons en version acoustique popularisées entre autres par The Doors, The Police, Claude Dubois et Les Colocs, avec un feu de camp projeté sur écran, à l’arrière. Puis, en deuxième partie, tous sont réapparus sur scène habillés à la «Blues Brothers» pour interpréter cette fois des pièces en version plus rock et plus rythmée, entre autres de Lipps Inc., Stevie Wonder, U2, Pink Floyd, Stevie Ray Vaugh et Jean Leloup. L’harmoniciste Luc Renaud s’est joint à ce moment au groupe.
À noter que Michel Warren et ses Ti-Namis ont accepté de présenter un autre spectacle-bénéfice, cette fois au profit de La Libellule, un organisme basé à Pointe-Calumet qui œuvre auprès des personnes vivant avec une déficience intellectuelle et leurs proches. Celui-ci souhaite se doter d’une rampe d’accès pour sa clientèle devant se déplacer en fauteuil roulant.

En fin de soirée, Sylvie Martell a tenu, au nom des membres du conseil d’administration de La Chacunière, à remercier les musiciens et le public présent, sans oublier le personnel du Centre d’art La petite église et du Service des arts et de la culture de la Ville de Saint-Eustache, pour leur contribution à ce projet d’habitation. Pour en savoir davantage sur La Chacunière, on peut joindre son président, Yves Carrière, au 450-473-1929.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top