- PUBLICITÉ -
Entête - Actualités

Un investissement de plus de 3,4 millions dans les Laurentides

Pour les personnes à faible revenu

Les familles à faible revenu, dont la résidence a besoin de rénovations, pourront s’appuyer sur deux programmes pour les aider.

Dans le cas du programme RénoVillage, administré par la Société d’habitation du Québec (SHQ), les propriétaires à revenu faible ou modeste en milieu rural peuvent jouir d’une aide financière afin d’effectuer des réparations visant à corriger des défectuosités graves à leur maison. La valeur du bâtiment ne doit pas excéder 35 000 $. La MRC de Deux-Montagnes peut toutefois décider d’augmenter cette valeur sur son territoire jusqu’à 75 000 $. Le financement provient de la SHQ et de la Société canadienne d’hypothèques et de logement.

Avec l’octroi de plus de 3,4 millions de dollars pour la région des Laurentides par le gouvernement du Québec, un montant de 3,3 millions de dollars sera injecté dans ce programme, sur deux ans.

Le reste, une somme de 129 000 $, sera alloué au programme Logements adaptés pour aînés autonomes pour l’année 2009-2010. Ce programme de la Société canadienne d’hypothèques et de logement offre une aide financière pour faire effectuer des adaptations mineures aux logements d’aînés à faible revenu afin que ceux-ci puissent s’acquitter de leurs activités quotidiennes à domicile en toute sécurité et autonomie.

Pour être admissible, l’occupant doit être âgé de 65 ans ou plus et doit éprouver des difficultés à effectuer ses activités quotidiennes en raison d’une perte de capacités résultant du vieillissement. On veut ainsi leur permettre de demeurer le plus longtemps possible dans leur domicile. «Il existe des besoins importants en matière de rénovation résidentielle dans notre région. Ces programmes contribueront sans aucun doute à améliorer la qualité de vie de la population des Laurentides et à favoriser étroitement le secteur de la construction à travers toutes les régions. Ces programmes, accompagnés de plusieurs autres, favorisent grandement l’activité économique de chez nous», estime David Whissell, député d’Argenteuil.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top