- PUBLICITÉ -
Un futur «ministre des Finances» dans Groulx?

Photo Benoît Bilodeau – Le chef de la CAQ, François Legault, et le candidat dans Groulx, Éric Girard, tout sourire à l’issue de cette conférence de presse tenue à Boisbriand.

Un futur «ministre des Finances» dans Groulx?

L’économiste Éric Girard sera le candidat de la CAQ

Avec le potentiel de devenir le prochain ministre des Finances du Québec, l’économiste Éric Girard sera le candidat de la Coalition Avenir Québec (CAQ) dans la circonscription électorale de Groulx lors du scrutin du 1er octobre prochain. Ce sera pour lui une première expérience en politique provinciale, après avoir tenté de se faire élire avec le Parti conservateur lors des élections fédérales de 2015.

Qualifié de «poids lourd économique» , celui qui était jusqu’à vendredi dernier le premier vice-président et trésorier de la Banque Nationale, a été présenté officiellement en conférence de presse, lundi dernier, à Boisbriand, par le chef de la CAQ, François Legault, visiblement bien fier de sa prise.

Un candidat compétent

«C’est une grosse journée aujourd’hui. On vous annonce un nouveau joueur dans l’équipe de la CAQ. C’est un poids lourd, au sens figuré, économique, et j’ai nommé Éric Girard» , a tout d’abord déclaré M. Legault, pour immédiatement faire l’éloge du nouveau venu caquiste.

«Il avait 50 spécialistes qui travaillaient pour lui et qui géraient les 250 milliards de la Banque Nationale. Il gérait les liquidités, le financement, le risque de taux d’intérêt à la Banque Nationale. Je pense que, concrètement, on ne peut pas imaginer quelqu’un de plus compétent qu’Éric pour gérer les placements et les obligations du gouvernement du Québec sur les marchés internationaux» , a fait savoir M. Legault, indiquant que l’une des préoccupations que lui a communiquées M. Girard lors de leurs premières rencontres était l’urgence et l’importance d’investir dans les écoles publiques.

«C’est un ajout de taille pour la CAQ, et aussi pour le Québec. On le sait, on a de gros défis économiques. Et on besoin d’hommes comme Éric Girard pour travailler à créer de la richesse au Québec» , a poursuivi le chef caquiste, se gardant bien de confirmer immédiatement que M. Girard sera son ministre des Finances advenant l’élection d’un gouvernement caquiste le soir du 1er octobre. «Allons-y par étape, et commençons par gagner l’élection» , s’est-il contenté de répondre aux journalistes.

Un candidat qui sera à l’écoute

Résidant de Montréal, et cela depuis 1986, Éric Girard, qui se définit progressiste socialement et plus conservateur économiquement, ne croit pas que cela nuira à son travail de futur député puisque Groulx fait partie de la grande région de Montréal qu’il connaît bien.

Celui-ci se dit déjà très au fait des dossiers locaux, y compris celui de la circulation automobile. «Ce sera même un avantage, je serais davantage à l’écoute» , a indiqué le candidat caquiste, indiquant que son plan de match sera de rencontrer les électeurs de sa future circonscription lors de son porte-à-porte à venir.

«J’irai à votre rencontre et c’est vous qui me direz ce qui est important. Vous me direz ce que votre député peut et doit faire pour vous. J’aspire à vous représenter dignement avec passion et compassion» , a-t-il dit à leur intention.

Des députés caquistes enthousiastes

Présents à cette conférence de presse, les trois actuels députés de la CAQ dans les Basses-Laurentides, Sylvie D’Amours (Mirabel), Benoit Charette (Deux-Montagnes) et Mario Laframboise (Blainville), se sont montrés tout aussi fiers que leur chef d’accueillir M. Girard.

«C’est une belle prise pour notre parti» , n’a pas caché Mme D’Amours. «Ça me fera plaisir de l’avoir comme voisin et je peux vous dire qu’on fera une équipe terrible» , a ajouté, de son côté, M. Laframboise.

«Il ajoute de la complémentarité à l’équipe et amène une connaissance du milieu économique assez poussée. C’est toute l’équipe tout entière et la région des Basses-Laurentides en particulière qui en bénéficieront très certainement» , a souligné de son côté M. Charette.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours



- PUBLICITÉ -
Top