- PUBLICITÉ -
Un cinquième candidat avec le PAC

(Photo Sébastien Rivest) - La représentation du PAC de Sainte-Marthe-sur-le-Lac est presque complète avec Claude Amann, Michel Fafard, Benoît Trudeau, Sylvain Goudreault, chef, Claudette Johnson et François Racine.

Un cinquième candidat avec le PAC

À Sainte-Marthe-sur-le-Lac

Nouveau résidant marthelacquois depuis juillet 2008, Benoît Trudeau fait maintenant partie de l’équipe du Parti action citoyens (PAC) de Sainte-Marthe-sur-le-Lac, dirigée par Sylvain Goudreault. L’équipe est presque complétée puisqu’il s’agit d’un cinquième candidat sur une possibilité de six personnes qui se présenteront lors des élections municipales du 1er novembre prochain.

«Afin que le futur conseil municipal soit vraiment représentatif de la réalité de Sainte-Marthe-sur-le-Lac, nous ne pouvions passer à côté d’un candidat fraîchement arrivé dans notre ville. Le PAC souhaite présenter une vision d’avenir pour notre municipalité et l’une des grandes réalités que nous connaissons est notre développement fulgurant», a déclaré Sylvain Goudreault.

Il a ajouté: «De nombreuses nouvelles familles viennent s’installer chez nous et nous devons tenir compte de leur point de vue dans l’établissement de nos priorités. Benoît Trudeau sera un fidèle ambassadeur pour ces nouveaux Marthelacquois.»

Le cinquième candidat est âgé de 43 ans et père d’un jeune joueur de soccer de 11 ans. Il œuvre dans le milieu de l’automobile depuis plus de 20 ans et il est aujourd’hui directeur du service après-vente d’un important concessionnaire à Laval.
«En faisant mes visites pour trouver un nouveau foyer, a débuté Benoît Trudeau, j’ai été enchanté par le charme de Sainte-Marthe-sur-le-Lac. J’ai décidé d’y établir ma famille pour longtemps et de m’investir personnellement pour améliorer la qualité de vie de l’ensemble des citoyens. Le saut en politique municipale est donc une occasion rêvée pour réaliser cet objectif.»

Celui qui se présentera dans le quartier numéro 2 a poursuivi ainsi: «C’est une nouvelle expérience pour moi. La politique me passionne. J’ai constaté que l’équipe du PAC était bien structurée. J’aime personnellement organiser et structurer les choses. Je crois que mon apport sera surtout au niveau de la stabilisation de l’administration municipale qui en a grandement besoin.»

Chaque candidat du PAC aura un dossier à suivre de très près. L’administration pour Claude Amann, les loisirs et les aînés pour Claudette Johnson, la sécurité publique pour François Racine, les jeunes et les familles pour Michel Fafard, tandis que la voirie et l’urbanisme seront les chevaux de bataille de Benoît Trudeau.
«Il a à cœur l’aménagement et l’entretien de notre territoire et sera donc responsable du Service de l’urbanisme et des travaux publics. Sa contribution sera également accordée dans l’établissement d’une réelle politique de gestion des ressources humaines. À titre de gestionnaire d’expérience, il aura très certainement un éclairage pertinent dans ce domaine», a souligné le chef du PAC, Sylvain Gaudreault, qui fera part des projets de son équipe après avoir complété celle-ci.
«Mon travail comme directeur d’un service après-vente m’a permis de développer une grande capacité d’écoute et d’avoir une réelle approche du service à la clientèle. C’est comme ça que je vois mon rôle de conseiller, soit d’être au service de la population qui nous aura donné sa confiance et de s’assurer que les citoyens reçoivent un bon service après-vente», a terminé M. Trudeau avec une teinte d’humour.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top