- PUBLICITÉ -

Un chantier de trois ans s’amorcera en 2009 au collège Lionel-Groulx

Un projet global de 26,8 millions de dollars

De passage à Sainte-Thérèse, vendredi dernier, la ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, ministre de la Famille et ministre responsable de la région de Laval, Michelle Courchesne, a annoncé l’attribution d’une aide financière de 13,8 millions de dollars au Collège Lionel-Groulx, portant le montant total de l’aide gouvernementale à 26,8 millions de dollars.

Rappelons que le Collège a déjà obtenu 10,7 millions pour mettre en œuvre la première phase de son projet d’agrandissement, somme à laquelle s’ajoute une subvention de 2,3 millions de dollars destinée à la réfection des laboratoires de sciences.
«L’école n’est pas qu’un lieu d’apprentissage. C’est aussi un milieu de vie à part entière. Les infrastructures et l’équipement scolaires doivent être adaptés aux besoins des élèves et des enseignants. L‘annonce d’aujourd’hui est une preuve tangible du gouvernement à l’égard de la réussite de nos jeunes», de déclarer la ministre, entourée pour l’occasion de la directrice générale du Collège, Monique Laurin, et du président du conseil d’administration de l’établissement, Jean-François Boily. Un investissement significatif, estime du reste ce dernier, «qui nous permettra de répondre aux besoins pressants liés à une nette croissance de notre population étudiante».

De son côté, Mme Laurin a profité de la tribune pour insister sur le fait que ce projet permettra la création d’un milieu de vie où les étudiants trouveront des conditions favorables à la réussite de leur parcours académique, mais aussi pour rappeler le taux élevé de décrochage scolaire qui prévaut dans la région des Laurentides. «Nous devrons aussi nous mobiliser, tous les acteurs de l’éducation et ceux du secteur socio-économique, de manière à relever ensemble ce défi», a-t-elle signifié.

Devis maintenu à 4 800 étudiants

Par ailleurs, rappelons qu’en 2007, le gouvernement du Québec avait autorisé le Collège Lionel-Groulx à augmenter sa capacité d’accueil de 3 800 à 4 800 étudiants. «Nous avons reconnu le déficit d’espace qui en résultait et la nécessité de procéder à des travaux d’agrandissement et de réaménagement», de faire valoir la ministre. Or, en 2008, ce sont plus de 5 000 étudiants qui fréquentent le collège Lionel-Groulx et l’on en prévoit 6 000 d’ici 2010, une situation à laquelle la ministre dit demeurer très sensible, mais pour laquelle aucune révision ne sera effectuée avant la fin des travaux, en 2012.

Mentionnons que les travaux d’agrandissement et de réaménagement débuteront au printemps 2009 pour s’étaler sur une période de trois ans. Selon le plan directeur, les travaux seront réalisés en alternance, ne compromettant aucunement le déroulement normal des sessions académiques. Au programme de l’an 1, la construction d’un gymnase avec salle de musculation et palestre et d’un nouveau bâtiment à proximité de l’aile Théâtre. Pour l’an 2, on prévoit le réaménagement des corridors à circulation intense du rez-de-chaussée et du 1er étage, la démolition du gymnase sud et de la maison des Sœurs, de même que la construction d’un bloc des sciences et d’un édifice qui permettra l’agrandissement de la cafétéria. Enfin, l’an 3 permettra le réaménagement des laboratoires de sciences laissés vacants en salles de classe et de la salle de musculation laissée vacante en locaux pour la vie étudiante.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top