- PUBLICITÉ -
Un budget déficitaire équilibré par une hausse de taxe de 3 %

Le maire de Pointe-Calumet, Jacques Séguin.

Un budget déficitaire équilibré par une hausse de taxe de 3 %

À Pointe-Calumet

Le maire de Pointe-Calumet, Jacques Séguin, appuyé des membres de son Administration, a adopté le budget 2010 de la Municipalité, le jeudi 17 décembre dernier, en séance extraordinaire.

En raison de l’augmentation de ses dépenses, l’administration Séguin a présenté, similaire à 2009, un budget déficitaire de près de 578 000 $. Pour équilibrer ses prévisions budgétaires, la Municipalité utilisera une somme issue de son surplus accumulé et la différence sera comblée par la hausse du taux de taxe foncière de 3 %. Le taux de la taxe foncière est de 1,03 $ par tranche de 100 $ d’évaluation, soit une hausse de 0,03 $ par tranche de 100 $ d’évaluation foncière par rapport à l’année dernière. La valeur moyenne d’une résidence à Pointe-Calumet s’établissant à 137 686 $ en 2010, cela représente une hausse de 41,31 $ comparativement à 2009.

Cette augmentation du taux de taxe foncière permettra d’augmenter les revenus de 293 000 $, pour atteindre un total de 5 959 960 $. Une portion de 85 % de cette hausse, soit 242 000 $, viendrait de la majoration du taux de taxe.

Le total des dépenses pour 2010 atteindra, quant à lui, 6 068 778 $, incluant les frais de financement et le remboursement du capital, soit une hausse de 5,15 % par rapport à l’année précédente.
«Nous avons dû tenir compte de l’augmentation de certaines dépenses sur lesquelles nous n’avons que très peu ou peu de contrôle», fait savoir Jacques Séguin dans une lettre qu’il a fait parvenir à l’ensemble de ses citoyens.

Ces dépenses sur lesquelles la Municipalité a eu peu de contrôle sont celles reliées à l’indexation des salaires des employés municipaux en conformité avec les ententes de travail, les hausses de différentes quotes-parts à verser à des organismes comme le Conseil intermunicipal de transport Laurentides, la Communauté métropolitaine de Montréal et l’Agence métropolitaine de transport, de même que l’augmentation du coût des produits abrasifs pour sécuriser le réseau routier en hiver.

Ainsi, les dépenses reliées à l’administration générale et à la Sécurité publique sont majorées de 3,8 %, tandis que celles concernant le Transport ont augmenté de 5,4 % et celles par rapport à l’Hygiène du milieu de 6,8 %. Tout ça comparativement à 2009.

Tarifs des services

Bonne nouvelle quant aux tarifs des services puisqu’ils sont tous gelés pour 2010. Ainsi, la tarification pour le service d’aqueduc s’élève à 120 $ par logement; le tarif pour le service d’égout se situe à 156 $ par logement. Quant au traitement des eaux usées, le tarif est de 77 $ par logement.

Pour le transport en commun, le tarif est gelé à 92 $ pour tous les contribuables.

Contrairement à certaines municipalités environnantes, le contrat de la Municipalité de Pointe-Calumet concernant le service des matières résiduelles reste inchangé pour 2010. La tarification s’élève donc à 205 $ par logement.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top