- PUBLICITÉ -
Trois maires réélus, mais des scrutins dans les huit municipalités

Les maires Denis Lavigne, Jacques Séguin et Hubert Meilleur, tous réélus sans opposition au terme de la période de mise en candidature.

Trois maires réélus, mais des scrutins dans les huit municipalités

Élections municipales dans les MRC de Deux-Montagnes et Mirabel

Malgré l’élection sans opposition de quelques maires et de plusieurs conseillers municipaux, au terme de la période des mises en candidature, vendredi dernier, des scrutins seront cependant nécessaires, le dimanche 1er novembre prochain, dans les huit municipalités des territoires des MRC de Deux-Montagnes et de Mirabel.

Trois maires sortants ont ainsi été réélus sans opposition: Denis Lavigne, à Saint-Placide, Jacques Séguin, à Pointe-Calumet, et Hubert Meilleur, à Mirabel. Les maires réélus pourront compter sur des équipes quasi complètes puisqu’une majorité de leurs candidats ont également été réélus sans opposition.

Il y aura ainsi scrutin à Saint-Placide dans le quartier numéro 6, où Georges Franc, conseiller sortant, et Monique Samuel se feront face. Toutefois, les Andrée Gélinas (district no 1), Henri Pelosse (district no 2), André Dion (district no 3), Brigitte Desrosiers, une nouvelle venue (district no 4), et Danielle Bellange (district no 5), tout comme le maire Denis Lavigne, ont congé d’élection cette année.
À Pointe-Calumet, le maire rééulu Jacques Séguin est déjà assuré de la présence de quatre membres de son équipe, réélus comme lui sans opposition. Il s’agit de Jean-Guy Lafaille (district no 1), Alexander Tomeo (district no 3), Robert Beauchamp (district no 4) et Normand Clermont (district no 5). Deux des candidats de l’Équipe Séguin, Robert Kennedy (district no 2) et Marie-Claude Gallant-Prud’homme (district no 6), auront à composer avec de l’opposition, respectivement celle de Claude Barette et Michel Legault.
À Mirabel, la campagne électorale est terminée pour le maire Hubert Meilleur et sept des huit membres de son équipe, les Michel Lauzon (district no 1), Gérald Forget (district no 2), Jean Bouchard (district no 3), Luc St-Jean (district no 4), Daniel Gauthier (district no 5), Pierre-Paul Meloche (district no 5), et Guy Laurin (district no 8), tous réélus faute d’adversaires. Seul le conseiller municipal sortant François Bélanger (district no 7) voit sa campagne se poursuivre puisqu’il doit faire face à la candidature de Normand Laberge.
À Oka, c’est avec un scénario contraire que le chef de Vision Oka, Richard Lalonde, doit composer, puisqu’il est le seul de son équipe à n’avoir pas été élu sans opposition: un autre candidat, Sylvain Rhéaume, convoite également la mairie okoise. Les six autres candidats de Vision Oka ont cependant tous été élus. Il s’agit de Luc Lemire (des Récoltes), Gaétan Haché (de l’Abbaye), Jean-Claude Guindon (de la Rive), Lucie Pominville (des Chapelles), Laurel Malbœuf (de la Pinède) et Marc Guy Tremblay (de la Pointe-aux-Anglais).

Comme prévu, deux équipes complètes, menées respectivement par le maire sortant Alain Guindon et l’ex-député adéquiste François Desrochers, se feront face à Saint-Joseph-du-Lac pour les sept postes en jeu. Scénario identique à Deux-Montagnes, où le maire sortant Marc Lauzon et son équipe feront face à celle menée par Robert Landry. Un poste de maire et six de conseillers municipaux seront disputés à cet endroit.
À Saint-Eustache, il y aura également élection pour les onze postes à l’enjeu. Deux équipes complètes sont sur le fil d’arrivée, celles de Pierre Charron, successeur de Claude Carignan à la mairie eustachoise, et Paule Fortier, présidente de la Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles. Dans deux districts, ceux du Vieux-Saint-Eustache et des Jardins, deux candidats de chacune des équipes et un indépendant sont en lice. Dans les neuf autres districts, des candidats de chacune des deux équipes sont inscrits.

Enfin, à Sainte-Marthe-sur-le-Lac, on se bouscule littéralement au portillon puisque pas de moins de 24 candidats convoitent les sept postes disponibles. Du nombre, 21 sont regroupées au sein de trois équipes complètes, menées par la mairesse sortante Sonia Paulus, le conseiller municipal sortant Richard Paquette et Claude Amann. Trois candidats indépendants s’ajoutent à cette liste: Sylvain Goudreault, conseiller municipal sortant, Bernard Choquette, dans le district no 2, et Claudette Johnson Pilon, dans le district no 3.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top