- PUBLICITÉ -
Tristesse et surprise pour Fox et Patry

Daniel Fox

Tristesse et surprise pour Fox et Patry

Dans Argenteuil-Papineau-Mirabel

Le scrutin du 2 mai 2011 passera à l’histoire à la suite de l’élection d’autant de néo-démocrates, dont Mylène Freeman, élue dans la circonscription d’Argenteuil-Papineau-Mirabel.

Si le bloquiste Mario Laframboise (voir autre texte) est le plus grand perdant de la soirée dans cette circonscription, le candidat libéral, Daniel Fox, est arrivé troisième avec 7 175 votes (12,30 %), suivi du conservateur Yvan Patry, défait avec 6 497 votes (11,14 %).

Triste

Le candidat libéral défait, Daniel Fox, s’est dit se sentir triste pour les résidants de la circonscription parce qu’il voulait réellement les aider. «J’avais de bonnes stratégies pour le faire. J’espère que Mylène Freeman va pousser les dossiers locaux. Elle n’a pas fait de campagne, alors nous n’avons aucune preuve qu’elle va le faire», signale-t-il.

Le fils de l’ex-ministre et sénateur Francis Fox a souligné qu’il avait travaillé pendant deux ans pour connaître les dossiers touchant les électeurs de son territoire. «Elle aura beaucoup de rattrapage à faire», estime-t-il.

M. Fox convient qu’au niveau national, il avait constaté que les gens avaient de la sympathie pour Jack Layton. «Ce n’est pas une victoire pour la candidate. Elle a été parachutée dans la circonscription il y a deux semaines. […] Je pensais que le NPD allait manger des voix au Bloc québécois et que notre base libérale resterait forte. Je m’attendais à une course serrée entre nous trois», admet-il.

Surpris

Le conservateur Yvan Patry a appris le gain de Mylène Freeman par la voix de La Concorde. Sur un ton de surprise, il a envoyé un «bravo!» avant de lancer quelques questions. «Elle vient d’où? Je ne la connais pas et vous? Ça n’a pas de bon sang. On ne peut pas voter sur une couleur ou un nom. Si c’est ça que les gens d’Argenteuil-Papineau-Mirabel ont décidé, that’s it, that’s all! Je lui souhaite bonne chance», a-t-il déclaré à brûle-pourpoint.

L’ancien maire d’Oka s’attendait à une bataille difficile avec le Bloc québécois. «Je ne ferme pas la porte à la politique. Je demeure candidat conservateur et président de l’Association du Parti conservateur du Canada de la circonscription d’Argenteuil-Papineau-Mirabel. Si les gens ont un problème, ils peuvent venir me voir, je vais être là», a-t-il affirmé n’assurant pas, à ce moment-ci, être candidat aux prochaines élections.

Finalement, le candidat du Parti vert du Canada, Stephen Matthews, a obtenu 1 506 votes; l’indépendant Michel Daniel Guibord a reçu 342 votes et le marxiste-léniniste Christian-Simon Ferlatte est allé chercher 123 votes.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top