- PUBLICITÉ -
Tendre son bras pour sauver des vies

(Photo Michel Chartrand) - Le comité organisateur de la collecte de sang est formé d’Alexandre Michaud-Guindon, Julie Paquin, Louiselle Poirier, Carole Bell, Pauline Harrison, Pierre Legault, Maude Leblanc, Victor Henry et Robert Remington.

Tendre son bras pour sauver des vies

Le jeudi 23 avril prochain, à Saint-Eustache

Le Club Optimiste Saint-Eustache tiendra, pour une 26e année, sa collecte de sang annuelle en collaboration avec le Club Octogone SMAT et Sercan.

Celle-ci aura lieu le jeudi 23 avril prochain, de 10 h 30 à 20 heures, à l’école Terre des jeunes, située au 128, 25e Avenue. La collecte se déroulera sous le thème Tendre ton bras sauvera des vies!

Le président du Club Optimiste Saint-Eustache, Victor Henry, espère que la collecte de sang permettra d’amasser 350 dons. «Il suffit d’y croire avec la ferme conviction que nous pouvons toujours aller plus haut, plus loin dans notre désir de pouvoir sauver des vies, estime-t-il. J’invite donc toute la population eustachoise et des environs à soutenir cette campagne du don de vie Tendre ton bras sauvera des vies.»
À chaque conférence de presse annonçant la tenue d’une collecte de sang, les organisateurs tentent de convaincre les donneurs potentiels de l’importance de faire un don de sang. Ce sont souvent ceux qui en bénéficient qui trouvent les mots justes pour faire réaliser à quel point ce geste peut faire une différence.

La coprésidente d’honneur, Maude Leblanc, a raconté que lorsqu’elle était atteinte d’un médulloblastome, le plus répandu des cancers du cerveau chez les enfants, elle a eu besoin de 14 transfusions sanguines.

L’autre coprésident d’honneur, Robert Remington, continue, quant à lui, à recevoir des dons de sang toutes les quatre semaines. «Ça prend des milliers de dons de sang pour concocter le mélange de globulines dont j’ai besoin chaque mois», fait-il savoir.
À la suite d’une leucémie, l’Eustachois a pu recevoir la moelle épinière de sa sœur et depuis, il profite des dons de sang.

La grande clientèle d’Héma-Québec est composée des personnes atteintes de cancer. Pour l’organisme Sercan (Services pour personnes atteintes de cancer), la collecte prend donc une grande signification. La directrice générale intérimaire, Julie Paquin, indique que lorsqu’une «personne est en traitement, tout son système immunitaire en est affecté et dans le but de reprendre des forces, souvent ces personnes reçoivent des transfusions de sang».

Le vice-président du Club Octogone, Alexandre Michaud-Guindon, a su, malgré son âge, être éloquent. «Vous pouvez sauver votre ami, votre collègue de travail ou un enfant, a-t-il fait remarquer. Certains ont peur des aiguilles et des virus, mais ces craintes ne sont pas fondées. Les donneurs de sang sont des héros. J’ai hâte d’avoir 18 ans et d’être un héros comme vous.»
«Selon Héma-Québec, 87 % des gens pensent à donner du sang, mais seulement 3 % le font. Ça ne fait pas beaucoup de donneurs, souligne M. Remington. L’âge moyen des donneurs est assez avancé. Ça prend une relève. Alexandre me donne espoir.»
«Le don de sang est un geste concret, symbole d’une grande solidarité humaine sans aucune discrimination, fait remarquer M. Henry. C’est aussi un geste d’amour et de partage du bien le plus précieux que nous puissions avoir, celui de la vie qui circule dans nos veines.»
«Je suis grand-père. Je veux continuer à jouer avec mes petits-enfants», espère M. Remington.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top