- PUBLICITÉ -
Taxes à Sainte-Marthe-sur-le-Lac: Presque 7 % d'augmentation pour 2015

La mairesse de Sainte-Marthe-sur-le-Lac

Taxes à Sainte-Marthe-sur-le-Lac: Presque 7 % d’augmentation pour 2015

Les propriétaires marthelacquois verront leur compte de taxes augmenter en moyenne de presque 7 %, en 2015.

C’est ce qui ressort du discours du budget qui a été prononcé par la mairesse Sonia Paulus, le 10 décembre dernier. «Le pourcentage de la hausse sur l’ensemble du compte de taxes équivaut à 6,82 %, soit la hausse de différentes taxes telles que taxes de base, taxe d’eau et taxe d’assainissement», a expliqué, à cette occasion, la mairesse.

À l’instar de plusieurs administrations municipales au Québec, Mme Paulus pointe du doigt les différentes augmentations auxquelles son administration a dû faire face en 2015, dont la réduction du remboursement de la taxe de vente du Québec, «un manque à gagner de 150 000 $», dit-elle, l’abolition du transfert sur les équipements métropolitains, qui ajoute 29 000 $ à la quote-part de la Ville en 2015, et l’augmentation de plusieurs autres quotes-parts de services: 25 % pour le service de police, 28 % pour le transport collectif du CIT Laurentides, 7 % pour l’Agence métropolitaine de transport (AMT) et 13 % pour la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM).

La mairesse estime que le conseil municipal a fait tout en son pouvoir pour limiter la hausse du compte de taxe des citoyens: «Face à une croissance importante des dépenses en 2015, qui auraient pu atteindre 3 434 500 $, nous avons procédé à des compressions de 2 581 900 $. Ainsi, les dépenses passent de 18 957 200 $, à 20 491 300 $, une hausse d’environ 8 %, dit-elle.

«Malgré nos efforts de rationalisation, il y aura un impact sur le compte de taxes de nos contribuables. Afin d’adopter un budget équilibré, le conseil municipal n’avait d’autre choix que de procéder de la sorte. Le gouvernement demande aux municipalités de recourir à leurs réserves financières pour équilibrer le budget. C’est ce que nous avons fait en 2014 et c’est ce que nous ferons en 2015, mais cela ne peut éviter une hausse du compte de taxes. Nous ne disposons plus des réserves suffisantes, afin d’éponger entièrement le manque à gagner, provenant des coupes du gouvernement et de l’augmentation des quotes-parts», a-t-elle poursuivi.

Dans le détail, les hausses s’établissent comme suit: le taux de la taxe foncière résidentielle passe de 0,7455 cent par 100 $ d’évaluation foncière, à 0,8055 cent à compter du 1er janvier prochain. Le tarif résidentiel pour la consommation de l’eau potable augmente de 10 %, passant de 100 $ à 110 $ par habitation. La taxe d’assainissement suit le même mouvement à la hausse, passant de 0,0749 cent à 0,0767 cent par mètre carré. Le tarif pour l’enlèvement des ordures est maintenu à 230 $ par habitation, «incluant l’implantation du nouveau service de collecte à trois voies, à compter du mois de juin», a précisé Mme Paulus. Le tarif des égouts sanitaires reste lui aussi stable, à 71 $.

Malgré tout, la mairesse Paulus a confirmé la poursuite des investissements pour la construction du nouvel accès à l’autoroute 640 Est, dans le secteur nord-ouest de la ville, et le déménagement de la bibliothèque municipale dans une nouvelle construction attenante au centre communautaire actuel. Au total, pour 2015, le programme d’investissement de la Ville s’élève à 9,9 M$.

 

 

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top