- PUBLICITÉ -
CAQ

Sylvie D’Amours est la députée de Mirabel et la porte-parole de la CAQ en matière de famille.

Tarifs de garderie: la CAQ dénonce la «taxe libérale cachée»

La députée de Mirabel, Sylvie D’Amours, s’insurge contre le gouvernement libéral qui, selon ce qu’a récemment révélé Radio-Canada, a pigé en 2016 près de 130 millions de dollars dans les poches des familles québécoises grâce à la modulation des tarifs dans les garderies subventionnées.

«Normalement, le rôle d’un ministre de la Famille est de défendre les familles québécoises. Pour les libéraux, son rôle est plutôt de les taxer, discrètement et lâchement, lors des déclarations d’impôts. Aujourd’hui, tout est plus clair pour des milliers de familles à travers le Québec, qui comprennent enfin pourquoi il est si difficile pour elles de joindre les deux bouts», soutient la porte-parole de la Coalition Avenir Québec en matière de famille.

Elle estime que «la situation est d’autant plus aberrante, puisqu’en campagne électorale, il [Philippe Couillard] avait promis de ne pas augmenter les tarifs de garderie au-delà de l’inflation».

Mme D’Amours soutient qu’en plus de la contribution de base de 7,75 $ par jour, les familles à moyen et haut revenu doivent ajouter une contribution additionnelle pouvant aller jusqu’à 20 $ par jour.

«Cette taxe libérale cachée fait rager les Québécois, qui n’hésiteront pas à montrer leur insatisfaction et leur ras-le-bol face au gouvernement libéral lors des prochaines élections», fait valoir la caquiste.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top