- PUBLICITÉ -
Soutenir les femmes par des activités et actions collectives

Lors de l’assemblée générale annuelle, les bons coups et les priorités de La Mouvance, Centre de femmes, ont été exposés aux membres présents.

Soutenir les femmes par des activités et actions collectives

La Mouvance, Centre de femmes

La Mouvance, Centre de femmes, organisme basé à Saint-Eustache depuis 1987, travaille à l’élimination de la pauvreté, de la violence sous toutes ses formes et de la discrimination. Dans cette optique, la dernière année a permis à l’organisme de venir en soutien à plusieurs participantes que ce soit en relation d’aide, dans le cadre d’ateliers ou d’activités.

Intervenant dans des secteurs précis comme la pauvreté, la violence, la santé des femmes et l’isolement, l’organisme a proposé à ses membres, en 2011-2012, plusieurs évènements et activités qui ont su attirer quelque 965 participantes, peut-on lire dans le rapport annuel d’activités, déposé en assemblée générale annuelle.

Les services offerts étaient ceux de longue date comme la halte-garderie La Chanterelle qui existe depuis 15 ans et qui a enregistré la présence de 266 enfants âgés de 2 à 5 ans, ce qui a permis, du coup, de donner un répit aux mères à la maison. Pour la prochaine année, la priorité sera de continuer à rendre visible ce service.

Par ailleurs, ce sont 18 ateliers qui ont été donnés sur divers sujets tels que Les secrets d’une bonne communication, Confiance et estime de soi, Relaxation en mouvement, Atelier théâtre au féminin, Chorale de la mouvance ou J’ai peur! Il y a eu 157 femmes qui ont participé à ces ateliers.

Autour du thème de la pauvreté, différentes cliniques ont été offertes gratuitement, comme la clinique juridique et, en nouveauté, la clinique notariale. Deux services qui font aussi partie des priorités pour l’an prochain. À celles-ci s’ajoutent l’intention de continuer les services de dépannage alimentaire et les ateliers Vers l’autonomie financière des femmes et Coopérative femmes en santé.

Afin de briser l’isolement, sensibiliser et informer les femmes, plusieurs événements ont été organisés par La Mouvance, notamment le marché aux puces lors de la Journée internationale contre la pauvreté, une journée réseautage Alliés pour l’espoir dans le cadre de la Journée régionale violence et, une nouveauté, le premier Salon de la femme et de l’employabilité, cette fois lors de la Journée internationale des femmes.

La Mouvance prévoit pour la prochaine année de poursuivre ses journées thématiques sur différents volets de la violence, de continuer son implication dans les dossiers politiques touchant la pauvreté et la violence, d’assurer la sécurité des femmes victimes de harcèlement et d’offrir des rencontres individuelles en programmation neuro-linguistique (PNL) et coaching aux femmes aux prises avec des problèmes de violence. Ce service a été offert à 30 femmes cette année.

Aussi, en 2012-2013, l’organisme continuera à offrir ses activités pour sortir les femmes de l’isolement, à être présent sur diverses tables de concertation, comme celles sur la violence conjugale ou en santé mentale, et à appuyer les différentes instances dont La Mouvance est membre «dans leurs luttes vers une meilleure santé des femmes», écrit-on dans le rapport d’activités.

La visibilité sera aussi à l’honneur, particulièrement avec les préparatifs visant à souligner le 25e anniversaire de La Mouvance en 2012.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top