- PUBLICITÉ -
Sonia Paulus élue pour un deuxième mandat

(Photo Sébastien Rivest) - La mairesse Sonia Paulus, réélue avec cinq des six membres de son équipe.

Sonia Paulus élue pour un deuxième mandat

Avec cinq des siens, à Sainte-Marthe-sur-le-Lac

Fatiguée, mais combien heureuse! Celle qui tentait de mériter un deuxième mandat à la mairie de Sainte-Marthe-sur-le-Lac était forcément satisfaite des résultats de la soirée.

La mairesse sortante Sonia Paulus a obtenu 50 % des voix, soit 2 531 votes, pour arriver première devant les autres candidats à la mairie, Claude Amann, qui a récolté 1 639 des voix (32,4 %), et Richard Paquette (Équipe des Marthelacquois), qui a obtenu 896 voix (17,7 %).
«C’est un honneur pour moi d’être reconduite pour un autre mandat. Je remercie les citoyens pour leur confiance. Je les assure que pour une seconde fois, je ne les décevrai pas, a-t-elle soutenu. C’est fantastique parce que tout ce que j’ai commencé, je vais pouvoir le poursuivre.»

La mairesse a tenu à féliciter Richard Paquette qui a servi les citoyens pendant 15 ans à titre de conseiller de même que les conseillers sortants qui ont été déchus par le scrutin.

Cinq candidats au poste de conseiller de l’Équipe Paulus sur six ont également été élus. Dans le quartier no 1, Raymond Binette, de l’Équipe des Marthelacquois (EDM) a récolté 115 votes, Patrick Kosak de l’Équipe Amann a reçu 359 votes tandis que le conseiller sortant François Robillard a été réélu avec 441 voix.

Dans le quartier no 2, David Trépanier de l’EDM a obtenu 108 votes contre 195 pour Pierrette Legault de l’Équipe Amann. Jean-Guy Lajeunesse a été élu avec 362 votes. Le candidat indépendant Bernard Choquette a reçu 46 voix tandis que le conseiller indépendant sortant Sylvain Goudreault a recueilli un maigre 25 voix.

Dans le quartier no 3, la candidate indépendante Claudette Johnson Pilon n’a obtenu que 13,8 % des suffrages, suivie de Sylvie Simoneau de l’Équipe Amann (15,1 %) et Tania Morency Baribeau de l’EDM (19,5 %). C’est Yves Legault, de l’Équipe Paulus, qui a été réélu avec 51,6 % des votes.

Dans le quartier no 4, Sylvain Lee Ling de l’Équipe Amann a récolté 163 votes et Daniel B. Bisson de l’EDM, 203. André Bessette a été élu avec 406 voix, soit plus de 50 % des suffrages.

Dans le quartier no 5, René Tousignant de l’Équipe Amann et René Hébert de l’EDM ont chacun obtenu 232 votes. Annie-Claude Lacombe de l’Équipe Paulus est nouvellement élue avec 324 votes.

François Racine de l’Équipe Claude Amann élu

Finalement dans le quartier no 6, la candidate de Sonia Paulus, Josette Mongrain, a terminé deuxième au comptage (387 votes). Le candidat de Claude Amann, le policier retraité François Racine, est élu avec 445 voix. «Il a été élu par la population. Je respecte leur choix. Il a le droit d’avoir sa place», a indiqué Mme Paulus quant à son élection. De l’EDM, Martine Parent a obtenu 125 votes.

La mairesse réélue convient avoir craint pour Josette Mongrain et François Robillard. Elle a d’ailleurs demandé à des bénévoles de donner quelques coups de téléphone afin de motiver les votes dans ces deux quartiers.
«Je réitère ma disponibilité et celle de mon équipe pour réaliser la vision que nous avons proposée, évidemment, dans le respect de la capacité de payer des contribuables», a-t-elle assuré d’une voix enrouée.

Elle indique qu’elle s’attardera au budget au cours des prochains jours. Son défi consistera à «entrer le Plan Paulus» dans le budget, a-t-elle mentionné. Sa priorité consistera à mettre fin à la vitesse excessive dans les rues de la ville.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top