- PUBLICITÉ -
Sami Soltan voit «vert»

Sami Soltan Voit «vert»

Sami Soltan voit «vert»

Propriétaire de la Pharmacie Cité de Mirabel

En opération depuis quelques semaines déjà, la Pharmacie Cité de Mirabel, propriété du pharmacien Sami Soltan, en est une écoresponsable dans laquelle les produits ménagers, cosmétiques, sanitaires et, bien sûr, pharmaceutiques, ont tous été manufacturés au Québec ou ailleurs au Canada.

«Nous n’avons pas de malbouffe. En tant que pharmacien depuis 2001, je me disais que ça n’allait pas avec notre vocation. Tout ce que l’on retrouve ici est donc dédié à la santé» , lance fièrement Sami Soltan qui songe en outre à installer à même son commerce, des stations de remplissage de savon, de shampooing et de bouteilles d’eau afin de minimiser le nombre de contenants en circulation.

«On a beaucoup d’eau de source au Québec, mais il faut établir une façon de fonctionner pour réduire le nombre de bouteilles de plastique. De mon côté, je les utilise et les recycle, mais ce n’est pas tout le monde qui agit ainsi» , d’ajouter celui qui, en apposant son empreinte écologique au sein de son commerce, souhaite en faire un mode de vie et le partager avec sa clientèle.

«Ce n’est pas juste les produits que nous vendons, mais aussi dans notre manière de fonctionner. C’est pareil au niveau de nos actions. Nos livraisons sont effectuées au moyen d’un véhicule électrique. Nous regardons aussi comment nous utilisons le papier et recyclons tout ce que nous pouvons. Cela fait aussi partie de nos préoccupations. C’est l’image qu’on veut donner» .

De Lachine à Mirabel

Lorsqu’il a constaté l’énorme potentiel de la Cité de Mirabel, Sami Soltan a choisi de vendre ses deux pharmacies de Montréal, dans le secteur de Lachine, pour venir s’établir dans les Laurentides.

«J’adore la région. Elle est en plein développement et les gens y sont très agréables!»

Située au rez-de-chaussée d’une bâtisse construite au coût de 6 M$ qui accueille notamment des médecins, physiothérapeutes, ostéopathes et une clinique Épiderma, la pharmacie est bien implantée au cœur de ce secteur de Saint-Janvier où le bassin de population ne cesse de croître. En plus des nombreuses unités d’habitation, on y dénombre en effet plus de 1,2 million de pieds carrés de commerces, services, boutiques et restaurants. Un hôtel corporatif de 140 chambres y sera bientôt aménagé.

Le projet en entier occupe une superficie de 18 millions de pieds carrés et se démarque par ailleurs par une mise en valeur de son environnement tandis qu’une superficie protégée de près de 3,2 millions de pieds carrés de terrain assurera la conservation d’un milieu humide, lequel sera traversé par des sentiers aménagés.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

Portes ouvertes

- PUBLICITÉ -
Top