- PUBLICITÉ -
Robert Landry veut des réponses à ses questions

Le candidat Robert Landry pose des questions au maire Lauzon.

Robert Landry veut des réponses à ses questions

Élections municipales à Deux-Montagnes

Selon le candidat à la mairie de Deux-Montagnes, Robert Landry, le maire Marc Lauzon est en train de perdre le contrôle et devrait répondre à ses questions plutôt que de l’accuser d’entretenir un climat de peur au sein de la population.

Par le biais d’un communiqué de presse, Robert Landry reprend de nombreuses questions adressées au maire au bénéfice de la population. «Explore-t-il actuellement la possibilité de transférer le 9-1-1 à Saint-Eustache? Oui ou non? Si oui, combien des 10 employés temporaires du 9-1-1 perdront leur emploi? Toujours dans l’hypothèse d’une réponse affirmative, qui assurera la présence au poste de police après 21 h la semaine et durant le weekend et à quels coûts? A-t-il confié à une firme externe le mandat d’étudier les avantages et inconvénients d’un transfert du 9-1-1 à Saint-Eustache? Oui ou non? A-t-il envisagé que la Ville de Deux-Montagnes puisse elle-même offrir le service du 9-1-1 à la Ville de Saint-Eustache?»

Robert Landry se demande aussi pourquoi le maire Lauzon veut à tout prix se départir des actifs de la ville. «Concernant l’Olympia, a-t-il oui ou non offert à la Ville de Sainte-Marthe-sur-le-Lac d’acheter en partie ou en totalité l’aréna de Deux-Montagnes? Il me dit être menteur d’affirmer une telle chose. Considère-t-il que les élus de Deux-Montagnes et de Sainte-Marthe-sur-le-Lac et certains hauts fonctionnaires qui étaient présents à cette rencontre et qui ont rapporté l’offre du maire Lauzon, sont également tous des menteurs?»

Robert Landry questionne encore: «Est-il vrai qu’il a vendu l’édifice de la gare à une corporation exclusivement contrôlée par la Ville de Deux-Montagnes et qu’à ce jour, aucun montant n’a encore été versé à la Ville à la suite de cette transaction? Est-il vrai que cette transaction a été faite à la toute dernière minute en décembre 2008 afin d’équilibrer ses états financiers sinon la Ville aurait enregistré un énorme déficit d’opération?»
«Il s’agit là de questions simples qui commandent des réponses simples et franches. Arriveront-elles un jour, je me le demande très sérieusement et je trouve déplorable que notre maire joue ainsi avec la vérité et les taxes des contribuables. Ces réponses, il les doit à la population deux-montagnaise», a conclu Robert Landry.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top