- PUBLICITÉ -
Richard Paquette présente Daniel B. Bisson et Raymond Binette

(Photo Pierre Latour) - Le chef de l’EDM, M. Richard Paquette, est entouré de MM. Raymond Binette et Daniel B. Bisson.

Richard Paquette présente Daniel B. Bisson et Raymond Binette

À Sainte-Marthe-sur-le-Lac

Un conseiller municipal indépendant, M. Daniel B. Bisson, et M. Raymond Binette se sont joints à l’Équipe des Marthelacquois, dirigée par M. Richard Paquette.

RBbinett

L’ÉVEIL

Le samedi 15 août 2009

corr. lucîe

OK

Un texte de 3784 caractères pour 17 pouces (3676 pour 16 pouces texte) avec une photo. Photo horizontale PL-09-08-0953.jpg

Le candidat à la mairie de Sainte-Marthe-sur-le-Lac a ainsi présenté ses deux autres candidats pour les élections municipales du dimanche 1er novembre prochain, le mardi 11 août dernier, devant une maison en construction de la rue de la Prucheraie, près de l’école secondaire Liberté-Jeunesse. Selon M. Paquette, son équipe travaille ensemble depuis plus d’un an. Toujours d’après M. Paquette, ses deux candidats «ont prouvé, par leur expérience, leur professionnalisme et leur volonté de changer les choses, qu’ils pourront apporter énormément aux Marthelacquoises et Marthelacquois».

Tout d’abord, M. Daniel B. Bisson est détenteur d’un certificat en affaires immobilières et en administration de l’Université du Québec à Montréal. Il travaille comme superviseur des opérations jeu pour la Société des casinos du Québec. M. Bisson a donc décidé de solliciter un second mandat. Puis, M. Paquette a poursuivi la présentation en ce sens: «Tout comme moi, il siège comme indépendant à la Ville de Sainte-Marthe-sur-le-Lac et cela fait maintenant quatre ans que nous travaillons ensemble sur différents dossiers, dont celui de l’approvisionnement en eau potable. Depuis maintenant plus d’une année, il enrichit l’EDM avec son expérience. Daniel est un homme d’idées qui va au fond des choses. Il aime travailler en équipe et il est toujours disponible pour ses citoyens.»

M. Bisson a choisi l’EDM pour plusieurs raisons. «Parce qu’il s’agit d’un groupe de citoyens de différents acabits, avec un seul et même désir: servir la population avec dévouement et respect. Ensemble, nous avons fondé cette équipe politique rassembleuse afin de combler le vide démocratique qui existe actuellement dans notre ville. Il faut contrer le manque de rigueur intellectuelle improvisé par une attitude de constante controverse, créé par la mairesse, en professionnelle qu’elle prétend être. Elle voulait ramener la transparence et l’harmonie à l’hôtel de ville. Elle fait tout le contraire par ses agissements malsains et ses propos vexatoires envers les élus.»

M. Bisson a poursuivi en disant qu’il voulait redonner un sens à la ville. Pour M. Bisson, il est important de planifier l’évolution de la municipalité dans une perspective globale et dans le respect de la capacité de payer des contribuables. «Il faut être à l’écoute de nos citoyens afin de restaurer le climat de confiance à l’hôtel de ville», a conclu M. Bisson.

Ensuite, M. Raymond Binette détient un baccalauréat en technologie, un certificat en science de l’éducation et un MBA, management stratégique, gestion commerciale et financière, gestion des opérations, gestion de projet commerce électronique. M. Paquette a poursuivi en disant que son second candidat appartenait à la troisième génération des Binette à vivre à Sainte-Marthe-sur-le-Lac. Homme d’affaires, M. Binette a occupé plusieurs postes de gestion en service à la clientèle dans le domaine du service d’entretien informatique au cours des 20 dernières années.
«De par mes racines de Marthelacquois, je me sens concerné par l’évolution du développement urbain et municipal. J’appuie mon chef lorsqu’il affirme que le développement des services publics n’a pas suivi la croissance de la population. Grâce à mes compétences de gestionnaire et ma bonne connaissance de Sainte-Marthe-sur-le-Lac, je veux apporter des solutions. Je veux travailler pour une saine gestion municipale et pour une meilleure qualité de vie. C’est avec Richard Paquette et l’EDM qu’ensemble nous y arriverons», a conclu M. Binette.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top