- PUBLICITÉ -
Rétro 2008 - Octobre

LA CONCORDE, 8 octobre 2008.

Rétro 2008 – Octobre

Un nouvel évêque pour le diocèse de Saint-Jérôme

Les différentes paroisses du diocèse de Saint-Jérôme peuvent compter sur un nouvel évêque en la personne de Mgr Pierre Morissette. Il succède à Gilles Cazabon qui a pris sa retraite. Né dans la région de Thetford Mines, dans le diocèse de Québec, en 1944, Pierre Morissette a été ordonné prêtre le 8 juin 1968 par le cardinal Maurice Roy. Par la suite, il a été nommé évêque dans le diocèse de Québec et titulaire de Mesarfelta.

Inauguration officielle de la patinoire Danièle-Sauvageau

Après avoir adopté l’an dernier le logo du Grand Théâtre Olympia pour la division culturelle de l’Olympia, la Ville de Deux-Montagnes procède à la nomination officielle de la patinoire de son aréna qu’il faudra dorénavant appeler la patinoire Danièle-Sauvageau. Native de Deux-Montagnes, Danièle Sauvageau a été, entre autres, l’entraîneure en chef de l’équipe canadienne de hockey féminin ayant remporté la médaille d’argent à Nagano en 1998 et la médaille d’or à Salt Lake City en 2002.

Saint-Eustache désignée Ville de l’année en matière de sports et de loisirs

En marge de la 10e édition du Congrès mondial du loisir, la Ville de Saint-Eustache est récompensée par l’Association québécoise du loisir municipal (AQLM), dans le cadre de son Programme reconnaissance à l’excellence visant à faire la promotion du loisir municipal. Par cette récompense, Saint-Eustache a ainsi été désignée Ville de l’année au Québec en matière de sports et de loisirs dans le volet Municipalités et arrondissements de 10 000 à 50 000 habitants. Plus particulièrement, le jury a voulu récompenser Saint-Eustache pour ses efforts soutenus au cours des huit dernières années à élargir son offre de services en matière de sports et de loisirs.

Une deuxième fresque historique dans le Vieux-Saint-Eustache

Le Regroupement pour la promotion du Vieux-Saint-Eustache inaugure une deuxième fresque historique dans le Vieux-Saint-Eustache. Intitulée La fresque des seigneurs, elle a été peinte sur l’un des murs du salon de coiffure L’Énergie, situé au 211, rue Saint-Eustache. Elle évoque une scène de la fin du XVIIe siècle, dans laquelle des colons paient leurs rentes au seigneur de Bellefeuille. La Chambre de commerce et d’industrie de Saint-Eustache–Deux-Montagnes–Sainte-Marthe-sur-le-Lac a participé au projet en tant que commanditaire majeur.

Un nouveau parc à Sainte-Marthe-sur-le-Lac

Les enfants du quartier 6 de Sainte-Marthe-sur-le-Lac bénéficient d’un nouveau parc.

Situé au sud du chemin d’Oka, dans la 41e Avenue, le parc, dont le nom sera choisi dans le cadre d’un concours lancé prochainement, est inauguré en compagnie de plusieurs enfants. Il s’agit d’un investissement de 80 000 $. On y trouve un module pour les tout-petits qui commencent à marcher et un, plus imposant pour les enfants âgés de trois à huit ans. Ces deux modules sont installés dans le sable et entourés d’un cercle de bitume. Ce sentier permettra notamment à ceux qui apprivoisent le tricycle de s’exercer dans un lieu sécuritaire.

Les Matinées culturelles, déjà 20 ans

La vingtième saison des Matinées culturelles de la Société de développement culturel de Saint-Eustache prend son envol sous des airs d’opéra. Au fil des années, les Matinées culturelles ont permis de mettre en valeur la richesse du patrimoine culturel d’ici, mais aussi du Québec, avec des concerts intimistes présentés au Centre d’art La petite église.

Luc Desnoyers et Mario Laframboise élus

Malgré son souhait de le voir à la «table des décisions», formulé en toute fin de campagne, le premier ministre Stephen Harper devra se passer de la présence de son candidat conservateur dans Rivière-des-Mille-Îles, Claude Carignan, battu par plus de 13 000 voix par le nouveau venu bloquiste, Luc Desnoyers, qui obtient, du même coup, un premier mandat. Organisateur en chef du Bloc québécois pour la présente élection fédérale, Mario Laframboise est, par ailleurs, réélu sans grande difficulté dans la circonscription électorale d’Argenteuil-Papineau-Mirabel.

L’Ordre de Saint-Eustache à Germain Beauchamp, Marcelle Dupuis et Marie-Claude Renaud

La Ville de Saint-Eustache dévoile ses trois Grands Citoyens pour l’année 2008. L’Ordre de Saint-Eustache est ainsi remis à Germain Beauchamp, Marcelle Dupuis et Marie-Claude Renaud. Instauré en 2006, l’Ordre de Saint-Eustache est la plus haute distinction remise par la Ville à ses citoyens. La remise des médailles se déroule dans le cadre d’une cérémonie de reconnaissance au cours de laquelle les Grands Citoyens ont reçu la médaille frappée du logo de l’Ordre, ainsi qu’une réplique miniature de la médaille sous forme d’épinglette.

Un Marthelacquois tente l’ascension du Kilimandjaro

Un résidant de Sainte-Marthe-sur-le-Lac, François-A. Jacques, 28 ans, est du nombre des 14 participants qui, accompagnés de quatre personnalités publiques que sont Pierre Bruneau, André Robitaille, Ève-Marie Lortie et Marcel Bouchard, tenteront d’atteindre le plus haut sommet africain, le Kilimandjaro, afin de venir en aide aux enfants atteints de cancer. Plus particulièrement, on tentera d’amasser des fonds au profit de la Fondation Centre de cancérologie Charles-Bruneau, du nom du défunt fils de Pierre Bruneau, chef d’antenne du TVA 18 heures.

Lancement des travaux d’agrandissement de l’Hôpital de Saint-Eustache
À l’occasion d’une cérémonie de la première pelletée de terre, le ministre de la Santé et des Services sociaux du Québec, Yves Bolduc, procède au coup d’envoi des travaux d’agrandissement de l’Hôpital de Saint-Eustache, un investissement annoncé par son prédécesseur, Philippe Couillard, et le premier ministre Jean Charest en janvier 2007. L’agrandissement, qui représente un investissement de 46,8 millions de dollars permettra au centre hospitalier de développer ses services dans plusieurs champs de pratique, notamment en chirurgie, en orthopédie, en gynécologie et en médecine de jour.

Deux-Montagnes rend hommage à feu Roger Lemoine

La Ville de Deux-Montagnes et la Corporation des boisés et parcs naturels rendent hommage à feu Roger Lemoine, en nommant le boisé près de la gare Deux-Montagnes en son nom. Sur la plaque gravée, installée sur un rocher à l’entrée du boisé, il est écrit: «Ce boisé a été nommé en l’honneur de Roger Lemoine, citoyen émérite et grand défenseur de l’environnement à Deux-Montagnes, dont les actions ont notamment menées à la sauvegarde de cet écosystème et refuge faunique. Par son implication, Roger Lemoine laisse à sa communauté un grand héritage: la sensibilisation à la sauvegarde et à la protection de l’environnement.»

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top