- PUBLICITÉ -
Rétro 2008: Mars

L’ÉVEIL, 1er mars 2008.

Rétro 2008: Mars

Un troisième souper-bénéfice au profit de la Fondation Hôpital Saint-Eustache

L’appel à la générosité du restaurateur Simon Farsa a été, pour une troisième année consécutive, entendu par les gens de la communauté et c’est par dizaines qu’ils se sont massés à l’intérieur du restaurant Le Spécialiste Farsa pour un souper-bénéfice au profit de la Fondation Hôpital Saint-Eustache. L’implication de tous, dont celle du Groupe JCL, aura permis d’amasser la somme de 7 915 $.

Avenir incertain pour la Maison de soins palliatifs à Saint-Eustache

Ouverte en juin 2005, mais fermée depuis juin 2007, faute de moyens financiers, l’avenir de la Maison de soins palliatifs à Saint-Eustache demeure incertain. Les membres des conseils d’administration de Sercan, de la Fondation Sercan et de la Maison de soins palliatifs ont donc sonné un cri d’alarme afin de permettre sa réouverture. Il faudrait au moins 148 000 $ pour que celle-ci offre ses services à nouveau. En deux ans, la Maison a accueilli 85 personnes en fin de vie.

Un musée pour se souvenir de l’expropriation à Mirabel

Dans le cadre du 40e anniversaire de l’expropriation des terres agricoles, un nouvel organisme, le Centre d’écologie et de consultation communautaire (CECC), souhaite créer un musée d’interprétation et de présentation de l’ensemble de l’histoire des expropriés. L’expropriation, décrétée le 27 mars 1969, avait pour but de construire un aéroport international à Mirabel même.

Gilles Vigneault, une bête de scène

Gilles Vigneault a fêté ses 80 ans au cours de l’année 2008 et plus de 50 ans de vie artistique. Depuis son premier recueil de poèmes en 1959 et son premier disque en 1961, il a publié une quarantaine de volumes et composé plus de 400 chansons. Un très haut fait d’armes qui lui a valu de nombreux honneurs. Mais ce qu’il y a d’encore plus remarquable, c’est qu’il demeure toujours une véritable bête de scène. Cette force de la nature vient de donner deux spectacles sur deux soirées consécutives au Centre d’art La petite église de Saint-Eustache. Une heure trente de spectacle, pas d’entracte et deux rappels. Son charisme passe toujours par les mots majestueusement choisis et ses chansons immortelles, mais aussi par ses pas de gigue et ses tourniquets.

Dixième édition du Festi-Vent sur glace

Les organisateurs de la 10e édition du Festi-Vent sur glace de Saint-Placide ne pouvaient demander mieux. Pendant les deux journées de festivités, une foule estimée à plus de 30 000 personnes a pu profiter d’une température radieuse et de vents très favorables pour les vols de cerfs-volants. Selon le maire de Saint-Placide, Denis Lavigne, il faut certainement classer cette 10e édition parmi les meilleures. Également, le comité organisateur a été impressionné par l’implication de l’invité d’honneur, le chanteur Jean-François Breau.

Le ministre fédéral Michael Fortier s’arrête à Mirabel
À la veille de la présentation du budget fédéral, divers acteurs de la vie économique de la région sont venus écouter ce que le ministre des Travaux publics et des Services gouvernementaux, Michael Fortier, avait à leur dire. Celui-ci a dressé un portrait économique encourageant, malgré la récession qui se dessine aux États-Unis. «Nous connaissons une période économique florissante, a-t-il assuré. Le taux de chômage est très bas. Les indicateurs économiques continuent de se maintenir à Montréal et au Québec, mais à l’horizon se pointent quelques nuages.»

Mobilisation contre une décision de la Caisse Desjardins du Lac des Deux-Montagnes

Après le maire de Pointe-Calumet, Jacques Séguin, c’est au tour des organismes de cette municipalité de se mobiliser contre la transformation du centre de service local de la Caisse Desjardins du Lac des Deux-Montagnes en centre de services automatisés. Pas moins de onze organismes étaient représentés lors d’une réunion extraordinaire de mobilisation à laquelle assistaient une soixantaine de citoyens, dont le maire Jacques Séguin et le conseiller municipal Jean-Guy Lafaille.

Un nouveau mouvement s’oppose au projet d’hippodrome avec ludoplex à Saint-Eustache

Un nouveau mouvement populaire voit le jour pour organiser l’opposition au projet d’hippodrome et de ludoplex avec 1 300 appareils de loterie vidéo à Saint-Eustache. Il s’agit de l’Action citoyenne Saint-Eustache (ACSE), dont le porte-parole, Benoît Roy, a mis en ligne un site Internet pour recueillir des appuis et présenter les effets néfastes d’un tel projet sur la santé publique. Après seulement trois jours, il y avait déjà 215 signataires pour le recueil d’appuis.

Christiane Arbour quitte la direction générale du CSSS du Lac-des-Deux-Montagnes

La docteure Christiane Arbour annonce qu’elle quittera son poste de directrice générale du Centre de santé et de services sociaux (CSSS) du Lac-des-Deux-Montagnes au mois de juin 2008. Mme Arbour, dont le mandat devait se terminer cet automne, en a fait l’annonce au conseil d’administration de l’organisme en février dernier. Elle a décidé de rendre sa décision publique pour rassurer la population.

Enlèvement de la neige à Saint-Eustache: un dépassement de 1,2 million de dollars

Les chutes records de neige au cours de l’hiver obligent la Ville de Saint-Eustache à un effort de rationalisation des dépenses municipales pour faire en sorte que la facture liée aux opérations de déneigement, qui dépasse de 1,2 million de dollars le budget prévu de 2,62 millions, n’ait pas d’incidence sur le budget actuel. Faisant le point sur ce dossier, le maire Claude Carignan a précisé que la facture ne sera pas non plus refilée aux citoyens dans le compte de taxes de l’année 2009.

Un certificat d’honneur à un jeune Eustachois

Un jeune Eustachois de cinq ans a reçu une mention d’honneur de la gouverneure générale du Canada, Mme Michaëlle Jean, pour avoir porté secours à sa mère dans une situation d’urgence. Le 24 janvier 2007, alors qu’il n’était âgé que de quatre ans et demi, le petit Jacob Gougeon a porté secours à sa mère qui faisait une fausse-couche. Les actions de Jacob ont permis à sa mère de recevoir les soins adéquats sans délai.

Trois conseillers quittent l’équipe de la mairesse Sonia Paulus

Coup de théâtre à Sainte-Marthe-sur-le-Lac, les conseillers municipaux Daniel B. Bisson, Sylvain Goudreault et Richard Paquette annoncent, lors d’une conférence de presse, qu’ils se dissociaient de l’équipe de la mairesse Sonia Paulus pour siéger à titre de conseillers indépendants. Leur geste est, disent-ils, l’aboutissement d’une série de mésententes avec la mairesse Paulus et reflète le profond malaise qui s’est installé entre les membres du conseil municipal depuis l’élection du 5 novembre 2005.

Deux moniales bénédictines fêtent leurs 50 ans de vie monastique

Deux moniales bénédictines de l’Abbaye Sainte-Marie, à Sainte-Marthe-sur-le-Lac, célèbrent leur 50e anniversaire de vie monastique. À deux week-ends d’intervalle, sœur Gemma d’abord et sœur Colombe ensuite ont fêté leur jubilé d’or respectif. Sœur Gemma est entrée à l’Abbaye Sainte-Marie à l’âge de 16 ans tandis que sœur Colombe est entrée à l’Abbaye Sainte-Marie à l’âge de 19 ans.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top