- PUBLICITÉ -
Remontée spectaculaire des diplômés de la CSSMI

Jean-François Lachance

Remontée spectaculaire des diplômés de la CSSMI

15e rang sur 72

La Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles (CSSMI) a réussi son pari: mobiliser tous ses acteurs pour assurer la réussite de ses élèves.

Le taux de sortie sans diplôme ni qualifications (données provenant des indicateurs nationaux) en 2008-2009 affiche désormais un taux de 15,1 %, comparativement à 30,1 % en 1999-2000. Cette baisse significative s’explique, entre autres, par le développement de méthodes interventionnistes où qualité, encadrement, effort, mobilisation des parents, promotion de l’effort ont fait figure de proue pour l’ensemble des établissements scolaires, indique-t-on à la CSSMI.

«Des formations ont été données aux professeurs, nous avons mis en place une équipe qui accompagne certaines directions d’école, plusieurs ressources ont été offertes aux élèves, bref, le budget a été orienté vers l’atteinte du plan stratégique 2006-2009», explique le directeur général Jean-François Lachance.

La CSSMI vient donc de se hisser au premier rang parmi les commissions scolaires de Laval-Lanaudière-Laurentides. De plus, sa croissance quant au rang national occupe désormais la 15e place (2009) sur les 72 commissions scolaires au Québec pour l’obtention du diplôme après cinq ans.

Les décrocheurs

En ce qui a trait aux décrocheurs, plusieurs plans de rattrapage sont aussi proposés. La formation professionnelle ou aux adultes demeurent des alternatives mises à la disposition des étudiants.

«On valorise la formation professionnelle, car les corps de métiers sont payants. Actuellement, nous offrons 15 options en formation, mais nous voulons développer ce créneau et en proposer jusqu’à 30-35. Il nous faut davantage d’outils pour attirer les élèves et tabler aussi sur les métiers de la construction qui attirent beaucoup les garçons», indique Jean-François Lachance.

Objectifs organisationnels 2009-2010

Primaire:

• Obtenir 100 % de réussite à l’épreuve de français à la compétence «lire» – 1er cycle en classe ordinaire;

• Augmenter de 15 % le nombre d’élèves promus en première secondaire sans mesure d’appui;

• Augmenter de 7,3 % le nombre d’élèves HDAA maintenus en classe ordinaire pour atteindre la moyenne nationale de juin 2008.

Secondaire:

• Dépasser la moyenne nationale de juin 2008, dans chaque matière à sanction;

• Augmenter de 15 % les élèves sortant du secondaire avec un diplôme ou une qualification;

• Augmenter de 4,9 % le nombre d’élèves HDAA maintenus en classe ordinaire pour atteindre la moyenne nationale de juin 2008.

Formation professionnelle:

• Augmenter de 11,3 % le nombre d’élèves qui obtiennent le diplôme d’études professionnelles;

• Augmenter de 15 % le nombre d’élèves de moins de 20 ans inscrits à la formation professionnelle;

• Augmenter de 15 % le taux de persévérance des élèves.

Formation générale des adultes:

• Augmenter de 15 % le nombre d’élèves qui réussissent leur profil de formation;

• Augmenter de 15 % le taux de persévérance des élèves.

 

 

 

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top