- PUBLICITÉ -
Réaliser les objectifs qui nous tiennent à cœur

(Photo Yves Déry) - La conférencière Roxanne Saulnier.

Réaliser les objectifs qui nous tiennent à cœur

Conférence de Roxanne Saulnier sur la gestion du temps

La série de conférences Les Belles Rencontres, qui se déroule au Centre de formation continue des Patriotes, a accueilli, pour sa deuxième soirée, la conférencière Roxanne Saulnier sous le thème Comment mieux organiser son temps.

Mme Saulnier est organisatrice professionnelle et propriétaire de l’entreprise Mieux-vivre organisé. Elle collabore à la revue Les idées de ma maison et au magazine Coup de Pouce. On l’a aussi vue aussi au petit écran à l’émission Le Grand Ménage, sur les ondes de Canal Vie.

Dans un premier temps, la conférencière invite les gens à adopter une meilleure attitude à propos de la gestion du temps, une ressource fondamentale qui influe sur le succès, la santé et le bonheur. En fait, elle considère le temps comme un actif des plus précieux et elle invite les gens à en faire de même. Pour mieux l’organiser, il faut déterminer ses priorités, les raisons pour lesquelles on veut plus de temps. Ensuite, Mme Saulnier fait savoir que, malgré les évènements imprévisibles, la plus grande partie de notre temps peut être gérée: «En contrôlant notre façon de gérer nos imprévus, on revient facilement concentré lorsque les éléments externes hors contrôle nous font faire un petit détour.»

Dans un deuxième temps, Roxanne Saulnier énonce certains obstacles aux changements. Parmi ceux-ci, elle mentionne les avantages à une mauvaise organisation du temps: se donner une identité de personne occupée, d’une vie intense. Ainsi, elle invite les gens à prendre conscience d’une de nos tendances naturelles: préférer la sécurité du présent à l’incertitude de l’avenir, c’est-à-dire, entre autres, de faire passer les résultats immédiats avant la planification, ce qui nous plaît avant ce qui nous déplaît.

Ensuite, la conférencière propose de se fixer des priorités. Il faut déterminer ses objectifs de vie et se donner du temps pour y réfléchir, plaide-t-elle. La gestion du temps, dit-elle, doit mener vers une cible ultime: «Réaliser les objectifs qui nous tiennent à cœur.»

Une bonne gestion du temps implique qu’on ait planifié son utilisation. «Chaque heure de planification en fait souvent gagner trois ou quatre au moment de l’exécution», explique-t-elle. Le fait de ne pas planifier ses activités nous amène à réagir aux évènements plutôt qu’à contrôler la situation. Pour analyser leur situation, elle invite les gens à tenir un journal de bord de leurs tâches et de leurs activités en le divisant en périodes de 15 à 30 minutes en n’oubliant pas de préciser ce qu’elle appelle les périodes de temps invisibles: voyage aller-retour des activités, temps de préparation pour une activité, le temps de nettoyage, temps de réflexion pour accomplir les tâches et ainsi de suite. Ensuite, il faut les classer en catégories diverses, dont personnel, famille, profession, repos, maison. Puis, on compare le relevé avec les priorités énoncées ci-dessus. Il faut alors valider si le nombre d’heures disponibles suffit pour réaliser vos objectifs.

Vient ensuite l’étape de l’organisation, qui comprend la réduction des pertes de temps (repenser la routine, apprendre à dire non), gagner du temps (apprendre à déléguer, ne pas négliger l’importance des minutes perdues à gauche et à droite).

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top