- PUBLICITÉ -
Quinze ans d’action et un million de dollars plus tard…

(Photo Michel Chartrand) - Les membres du conseil d’administration de la Fondation Émile-Z.-Laviolette MM. Michel Beauchemin, trésorier, Ronald Biard, administrateur, Benoît Biard, administrateur, Michel Gauvin, secrétaire, Marcel Mailhot, directeur général, Bertrand Samson, président, Rémi Binette, administrateur, Jean-Pierre Laviolette, administrateur, et Jean-Jacques Cyr, administrateur, sont accompagnés de Mme Josée Thomas, secrétaire-comptable de la Fondation.

Quinze ans d’action et un million de dollars plus tard…

Fondation Émile-Z.-Laviolette

En 1994, au moment de sa mise sur pied, la Fondation Émile-Z.-Laviolette (FEZL) s’était donné pour mission de fournir de l’assistance financière ou matérielle aux organismes qui soutiennent, préférablement par des programmes d’aide en nourriture, les enfants de familles à faible revenu de la région. Une mission qui perdure, depuis 15 ans, grâce à la générosité et l’altruisme de bien des gens, comme en témoigne le président, Bertrand Samson.

«Les 15 ans de la Fondation se traduisent aussi en chiffres, par un million de dollars d’aide apportée aux enfants de chez nous», a-t-il indiqué, profitant de la tribune pour saluer le travail du président fondateur, Ronald Biard, et du directeur général fondateur, Jean-Jacques Bouchard, longtemps considéré comme le cœur et le moteur de la FEZL. «La Fondation poursuit son œuvre aujourd’hui en lançant sa campagne annuelle de financement. Plus que jamais les besoins se font sentir en ces temps de récession. Mais nous demeurons confiants d’atteindre néanmoins nos objectifs qui ont été fixés à 194 000 $», a-t-il dévoilé.

Campagne de financement et projets

Prenant la parole à son tour, le directeur général, Marcel Mailhot, a souligné qu’effectivement, à ce jour la FEZL avait atteint le cap du million de dollars et que cet argent avait été investi dans des programmes d’aide coordonnés avec les directions d’école et ou remis à des organismes qui ont des projets d’aide en nourriture ou effets scolaires. «Nécessairement, la pérennité de la Fondation a été assurée grâce à l’appui de différents partenaires, comme les Œuvres Léger, la Fondation Marcelle et Jean Coutu et plus récemment, la Caisse Desjardins de Saint-Eustache–Deux-Montagnes et Telus», a-t-il énuméré, saluant au passage l’appui indéfectible de ses ambassadeurs, nommément Jean-Claude Langlois, Jean-Guy Mathers, François-Xavier Allard, René Goyer, Jean-Jacques Bouchard, Michel Ouellet et Jocelyn Charest ainsi que de tous les partenaires qui s’impliquent année après année, d’une façon ou d’une autre. «Les efforts regroupés de tous ces gens ont permis et permettent toujours à la Fondation d’être une ressource importante dans notre MRC et d’assurer de donner une chance égale à tous nos jeunes», a-t-il fait valoir.

En 2009, la FEZL assurera le maintien de ses programmes déjà en place, comme les projets Casse-croûte, Boîte à lunch, Dépanneur scolaire, Répit, Food for thoughts, Popote buissonnière et Les petits déjeuners ESO, en plus d’appuyer financièrement, à hauteur de 5 000 $, le Club des petits déjeuners du Québec, à l’école Curé-Paquin, et d’assurer un support particulier à l’organisme Césame. «Continuer d’appuyer les jeunes étudiants, tant au niveau primaire que secondaire, s’assurer que ceux qui en ont le plus besoin mangent à leur faim et ce, à tous les jours afin d’être favorablement disposés à l’écoute et la concentration. Voilà ce que la Fondation espère accomplir en 2009 et pour plusieurs années à venir», a-t-il conclu.

Les locaux de la FEZL sont situés au 3101, rue de l’Église, à Sainte-Marthe-sur-le-Lac. Pour information ou pour faire un don, composez le 450-623-2112 ou par courriel au fondation-emile-z@videotron.ca.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top