- PUBLICITÉ -
Pour voir des étudiants devenir «leur propre patron»

Pierre Karl Péladeau se retrouve au centre des organisateurs du Grand rendez-vous entrepreneurial des Laurentides: Guy Michaud

Pour voir des étudiants devenir «leur propre patron»

2e Grand rendez-vous entrepreneurial des Laurentides

Le second Grand rendez-vous entrepreneurial des Laurentides se tiendra les 20 et 21 mars prochain au campus de Saint-Jérôme de l’Université du Québec en Outaouais (UQO) et c’est le député de Saint-Jérôme Pierre Karl Péladeau, également chef d’entreprise, qui assure la présidence d’honneur de cette initiative qui vise à promouvoir l’esprit d’entrepreneuriat chez les étudiants.

«Il est important pour un entrepreneur d’être accompagné lorsqu’il vit des échecs. Il faut renforcer le message que le pays s’enrichit de la création des PME. Il faut les soutenir», expliquait le président d’honneur lors du lancement le 9 février. Rappelons que Pierre Karl Péladeau est propriétaire de l’entreprise Québecor et qu’avant de faire le saut en politique en 2014, il faisait la tournée des régions du Québec pour promouvoir la Fondation de l’entrepreneurship.

«Promouvoir le développement de la culture entrepreneuriale c’est miser sur l’audace et la créativité de la relève entrepreneuriale. C’est aussi un moyen privilégié d’assurer le développement économique et social du Québec et c’est surtout participer à bâtir le Québec de demain», ajoute Pierre Karl Péladeau qui animera d’ailleurs le souper réseautage du vendredi 20 mars en ouverture de ce Grand rendez-vous entrepreneurial des Laurentides.

Devenir son propre patron est le thème du colloque de cette année. Un thème qui branche particulièrement le député de Saint-Jérôme qui faisait une pause dans sa campagne à la chefferie du Parti québécois pour venir parler aux étudiants de l’UQO, lundi matin.

Stimuler les futurs entrepreneurs

Le Grand rendez-vous entrepreneurial vise à promouvoir l’entrepreneuriat et susciter la fibre entrepreneuriale auprès des étudiants des programmes professionnels, collégiaux et universitaires des Laurentides.

Le Club de futurs entrepreneurs universitaires, le «Club de FEU» comme on l’appelle à l’UQO, assure l’organisation de l’activité. Reconnu comme un regroupement étudiant, le FEU a été créé en automne 2013 et est affilié à l’Association des clubs d’entrepreneurs étudiants du Québec. Il veut contribuer au développement des étudiants en administration par le biais d’activités complémentaires à la formation universitaire.

Après la soirée d’ouverture, le colloque se poursuivra le samedi 21 mars avec de nombreuses conférences et divers ateliers. En marge de la soirée réseautage et des conférences, un concours de création d’entreprises ainsi qu’un concours de cas seront organisés. Parmi les conférenciers, on retrouve Serge Beauchemin, homme d’affaires et également dragon à la populaire émission Dans l’œil du dragon.

Un total de 10 500 $ en bourse sera distribué aux gagnants des deux concours.

De forts partenaires

Guy Michaud, président de la Corporation Genacol Canada et président de la Table d’action en entrepreneuriat des Laurentides, sera responsable du concours de création d’entreprises lors du colloque. «Le futur du Québec passe par la capacité des jeunes à prendre au sérieux le rôle d’entrepreneur», a‑t‑il lancé devant les autres partenaires de l’événement, parmi lesquels le ministère de l’Économie, de l’Innovation et des Exportations du Québec et l’entreprise Services financiers Groupe Investors.

Les inscriptions pour le colloque sont limitées et fixées à 20 $ pour les étudiants, 60 $ pour les non-étudiants. On peut s’inscrire en passant par le site [www.uqo.ca/colloque-entrepreneuriat].

 

 

 

 

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top