- PUBLICITÉ -
Entête - Actualités

Pour des pratiques exemplaires de soins en allaitement maternel

Certification Initiative ami des bébés

L’obtention d’une certification Initiative ami des bébés (IAB) par un établissement de santé, comme ce fut récemment le cas pour le Centre de santé et de services sociaux (CSSS) Thérèse-De Blainville, repose essentiellement sur le respect des sept étapes du plan de protection, de promotion et de soutien à l’allaitement en santé communautaire de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), placée sous le haut patronage de l’UNICEF, et du Code international de commercialisation des substituts du lait maternel.

Comme l’a dépeint Dre Blandine Piquet-Gauthier, directrice de santé publique à l’Agence de santé et de services sociaux (ASSS) des Laurentides, en conférence de presse, le 29 mars dernier, le but de ce programme est d’assurer le meilleur capital santé pour la mère et l’enfant. Le processus d’agrément vise en outre à mettre en place des pratiques entourant la naissance, qui favorisent, entre autres: le respect du rythme du nouveau-né, la proximité mère-enfant, l’alimentation à la demande et le développement du lien d’attachement.

Les deux premières étapes consistent à adopter une politique d’allaitement formulée par écrit et systématiquement portée à la connaissance de tout le personnel soignant ainsi que de donner à ce dernier toutes les compétences nécessaires à la mise en œuvre de cette politique.
«La DSP contribue au soutien des établissements en offrant, entre autres, cette formation aux professionnels de la santé, ainsi qu’aux bénévoles des organismes d’entraide à l’allaitement», a souligné Dre Piquet-Gauthier.

Les cinq autres consignes à préconiser à l’intérieur de cette politique sont de renseigner les femmes enceintes et leur famille sur les avantages de l’allaitement maternel et sur sa pratique, aider les mères à commencer l’allaitement maternel exclusif et à le poursuivre jusqu’à 6 mois, encourager la poursuite de l’allaitement après 6 mois avec l’ajout d’aliments complémentaires appropriés au régime du bébé au moment opportun, offrir une ambiance accueillante aux familles des bébés allaités et inciter à la collaboration entre les intervenants en santé, les groupes d’entraide à l’allaitement maternel et la communauté locale.
«Dans le territoire desservi par les CSSS Thérèse-De Blainville, ce sont 100 % des nouvelles mères qui sont jointes pour les sensibiliser à l’importance de pratiquer l’allaitement pour la santé du bébé», a par ailleurs tenu à faire ressortir Liette Duval, chef d’administration du programme santé du CSSS Thérèse-De Blainville.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top