- PUBLICITÉ -
Pied-à-terre à Saint-Eustache pour le CALACS-Laurentides

(Photo Michel Chartrand) - Intervenante responsable du développement des services du CALACS des Laurentides à Saint-Eustache, Estelle Caron en compagnie de la députée sortante de Deux-Montagnes, Lucie Leblanc.

Pied-à-terre à Saint-Eustache pour le CALACS-Laurentides

Centre d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel

Le Centre d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel des Laurentides (CALACS) dessert l’ensemble des Laurentides à partir de ses bureaux situés à Saint-Jérôme. Or, depuis quelques années, afin de mieux répondre aux besoins de sa clientèle des Basses-Laurentides, des intervenants utilisent, à raison d’un soir ou deux par semaine, les locaux du CLSC Saint-Eustache pour leurs suivis individuels.

«C’était prévu au plan de développement du Regroupement québécois des CALACS d’installer un centre dans le sud des Laurentides, plus particulièrement à Saint-Eustache», a indiqué l’intervenante responsable du dossier, Estelle Caron.

Grâce à une augmentation de 50 000 $ à son budget de fonctionnement du ministère de la Santé et des Services sociaux et un ajout de 3 000 $ issu du budget discrétionnaire de la députée sortante de Deux-Montagnes, Lucie Leblanc, le CALACS-Laurentides a maintenant un point d’attache à Saint-Eustache. «Ce n’est pas un centre autonome et nous demeurons liés à celui de Saint-Jérôme. Par exemple, les appels continueront d’être acheminés à Saint-Jérôme et tout le volet administratif du centre demeure là-bas», a expliqué Mme Caron. La différence se situe plutôt au niveau des services offerts à la population et à leur facilité d’accès. «Nous avons déjà amorcé un premier groupe en septembre et nous offrirons notre premier cours d’autodéfense pour femmes à Saint-Eustache les 22 et 23 novembre prochains», a annoncé Mme Caron. Adapté au vécu des femmes, enseigné par des femmes, ce cours s’adresse aux femmes de toute condition physique. Le coût d’inscription est de 70 $. Pour information ou inscription, contactez Any Melançon, CALACS-Laurentides, au 450-565-6231 (pour éviter les frais d’interurbain, composez d’abord le 450-476-6000, suivi du 450-565-8184). Le bureau de Saint-Eustache permettra également une plage horaire plus large pour les suivis individuels ainsi que l’ajout de ressources additionnelles.

Une meilleure collaboration

Outre une meilleure accessibilité de ses services pour la clientèle des MRC de Deux-Montagnes et de Mirabel Sud, l’installation du CALACS-Laurentides à Saint-Eustache permettra aussi à l’organisme d’être plus actif dans la région. «Déjà, nous siégeons à deux tables de concertation (Cellule 12-25 et Santé mentale). Nous avons également accru notre collaboration auprès de divers organismes, entre autres, le Centre de femmes La Mouvance et la Maison des jeunes de Pointe-Calumet», a ajouté Mme Caron. Des formations pour les intervenantes et des ateliers de sensibilisation en milieu scolaire devraient éventuellement compléter la liste des services offerts à Saint-Eustache.

Présente lors du point de presse, la députée sortante de Deux-Montagnes, Lucie Leblanc, s’est réjouie de la nouvelle. «Mais les besoins demeurent tellement grands! C’est pourquoi nous allons continuer de pousser le dossier», a-t-elle assuré.

Pour joindre le CALACS-Laurentides, composez le 450-565-6231 ou par courriel à info@calacs-laurentides.com.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top