- PUBLICITÉ -
N1202p24006h

N1202p24006h

Les petits frères, la grande famille des personnes agées seule !

À la recherche de personnes généreuses ayant des disponibilités, l’organisme Les Petits Frères est en campagne de recrutement de bénévoles à l’échelle du Québec, du 14 août au 15 septembre 2017.

Les Petits Frères illuminent la vie des personnes âgées seules tout comme celle des bénévoles.

Les bénévoles et les aînés trouvent chez Les Petits Frères une véritable famille d’adoption : un lieu de partage, de solidarité et de bonheur qui transforme leur existence. Tout en offrant tendresse, amitié et réconfort aux personnes âgées seules, les bénévoles peuvent s’y épanouir selon leurs goûts et leurs disponibilités.

Tant les retraités que les travailleurs ou les étudiants peuvent partager leur précieuse expérience avec les Petits Frères, développer de nouvelles compétences et tisser des liens d’amitié. Certains s’investissent même en famille. L’organisme offre de multiples possibilités de bénévolat : jumelage avec une personne âgée, organisation de grandes fêtes, accompagnement lors de séjours de vacances, participation aux dîners et aux sorties spéciales, visites en résidence ou à l’hôpital, coordination de comités, accompagnement de fin de vie, etc.

Avec les importants changements démographiques et l’allongement de l’espérance de vie, bon nombre de personnes âgées de Saint-Eustache font face à une vulnérabilité grandissante. Le décès du conjoint, la perte du permis de conduire, des revenus limités, des incapacités et des maladies chroniques rendent les contacts sociaux rares et difficiles. Sans personne à qui parler et auprès de qui trouver du réconfort, un grand nombre d’aînés risquent de tomber dans l’oubli et de mourir seuls.

Des besoins grandissants

Au cours de la dernière année, Les Petits Frères ont accueilli 351 nouvelles personnes âgées seules – tout autant d’aînés qui ont été tirés de leur isolement et qui ont trouvé une famille auprès des Petits Frères ! Toutefois, le défi reste immense : le Québec compte près de 640 000 personnes âgées de 75 ans ou plus, 30 % d’entre elles sont à risque d’isolement et 55 000 aînés souffrent d’isolement sévère. L’isolement a des répercussions considérables sur la santé. Chez les aînés, il a notamment pour effet d’affaiblir le système immunitaire et de provoquer des niveaux élevés d’anxiété et de dépression pouvant mener au suicide. À l’inverse, l’organisme Les Petits Frères constate que l’accompagnement chaleureux des bénévoles contribue à améliorer la qualité de vie des aînés, tout en leur apportant joie et dignité.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top