- PUBLICITÉ -
Option Saint-Eustache dénonce le transfert des élèves vers une école de Boisbriand

(Photo Michel Chartrand) - La candidate dans le district électoral des Jardins, Sylvie Cloutier, à l’extrême droite, ainsi que son chef, Pierre Charron, appuient les parents des élèves du quartier des Jardins qui dénoncent le transfert des élèves vers une école de Boisbriand.

Option Saint-Eustache dénonce le transfert des élèves vers une école de Boisbriand

Élections municipales à Saint-Eustache

Le candidat à la mairie de Saint-Eustache, Pierre Charron, et la conseillère sortante dans le district électoral des Jardins, Sylvie Cloutier, ont uni leur voix à celle des parents pour dénoncer la volonté de la Commission scolaire de la Seigneurie-des-Milles-Îles (CSSMI) de transférer les élèves de Saint-Eustache vers une école de Boisbriand. «Dans notre équipe, nous sommes tous en faveur des écoles de quartier. Nous souhaitons également mettre les efforts pour offrir une stabilité aux élèves pendant leur cycle de primaire», a mentionné Pierre Charron, en conférence de presse, le mercredi 7 octobre dernier.

Cette levée de bouclier fait suite au dépôt par la Commission scolaire de son Plan stratégique pour l’année 2010 et 2011. Envoyé en circulation pour discussion, le document propose différents scénarios en vue des aires de dessertes des élèves pour l’année prochaine. Au niveau des élèves du quartier des Jardins à Saint-Eustache, la CSSMI propose deux scénarios.
«Nous habitons Saint-Eustache parce que nous avons choisi notre ville pour élever nos enfants et leur donner une qualité de vie. Nous avons particulièrement choisi le quartier des Jardins parce qu’il est en pleine croissance et on y retrouve beaucoup de jeunes familles. Nous voulons que nos enfants développent leur sentiment d’appartenance à leur ville, leur quartier et leur école», a dit Julie Villeneuve, mère d’enfant du quartier, opposée aux scénarios proposés par la CSSMI.

Les deux scénarios de la CSSMI sont d’envoyer la partie ouest du quartier des Jardins, à partir du boulevard Antoine-Séguin, vers l’école Gaston-Pilon à Boisbriand, ou bien, d’envoyer les enfants de la partie nord et sud-ouest du quartier des Jardins, à partir des boulevards Antoine-Séguin et Binette, vers les écoles Village-des-Jeunes et Clair Matin.
«Après avoir pris connaissance des faits, c’est sans hésiter que nous avons unanimement, les membres de l’équipe Charron, décidé de leur offrir notre appui à eux et à toutes les familles affectées par la problématique», a précisé la candidate du quartier, s’interrogeant sur les motivations de la CSSMI à proposer de tels scénarios.

Pour les membres de l’Équipe Charron, il est clair que les élèves ont droit à une plus grande stabilité dans la progression de leur cycle scolaire. «Nous ne sommes pas un village dépeuplé, sur le point de fermer, dans une région éloignée. Nous sommes à Saint-Eustache, le pôle économique et démographique de la région», a dénoncé Mme Cloutier.

Au niveau des parents, ceux-ci ont fait circuler une pétition pour dénoncer les scénarios de la CSSMI. Au total, 169 noms ont été recueillis. «Ce que nous voulons, c’est le statuquo pour l’année prochaine et que la CSSMI nous arrive avec des scénarios à long terme», ont dit les parents. Rappelons que les élèves du quartier des Jardins ont déjà connu un changement d’école au niveau de la maternelle l’an dernier.
«Non seulement les solutions ne sont pas bonnes, mais de plus, on annonce aux parents qu’ils devront entièrement se réorganiser dans trois ans. C’est donc dire que les familles qui vivent des changements d’école à répétition depuis quelques années sont encore une fois condamnées à subir une incertitude et une réorganisation familiale perpétuelles», a conclu Mme Cloutier.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours



- PUBLICITÉ -
Top