- PUBLICITÉ -
Olivier Hamel quitte la politique municipale

M. Olivier Hamel ne sollicitera pas un troisième mandat.

Olivier Hamel quitte la politique municipale

Élections municipales à Sainte-Marthe-sur-le-Lac

Le conseiller indépendant du district électoral numéro 3, M. Olivier Hamel, ne demandera pas un troisième mandat aux élections municipales du dimanche 1er novembre, à Sainte-Marthe-sur-le-Lac.

Ainsi, M. Hamel a confirmé la rumeur qui circulait depuis quelque temps, au cours d’une conférence de presse, le mardi 15 septembre dernier. «Aujourd’hui, je tiens à remercier tous les citoyens de Sainte-Marthe-sur-le-Lac et particulièrement les électeurs du quartier numéro 3 pour le respect et la confiance qu’ils m’ont accordés durant les sept dernières années. Comme vous le savez déjà, mes deux mandats comme conseiller ont eu une saveur complètement différente. Trois années au sein de l’équipe de Mme Lucie Leblanc pendant lesquelles la réalisation de projets était notre priorité, et ce, malgré l’héritage financier épouvantable qui nous avait été laissé, et quatre autres années en marge d’un conseil complètement paralysé. Durant ce dernier mandat, je suis tout de même fier d’avoir remis à l’ordre du jour plusieurs dossiers et idées qui m’étaient chers: le futur centre-ville, le plan de revitalisation du chemin d’Oka, le théâtre en plein air, et de m’être battu pour que la municipalité soit plus transparente envers les citoyens dans le dossier de l’eau potable. Ma plus grande déception est le plan d’aménagement de la Prucheraie: un plan qui empêchera à tout jamais notre école secondaire d’être munie d’un terrain de soccer et football. J’ai vraiment tenté de rapprocher la Ville et la Commission scolaire dans ce dossier, mais en vain», a dit M. Hamel.

Ensuite, M. Hamel a tenu à remercier tous les citoyens qui l’ont incité à continuer de les tenir informés des décisions du conseil municipal. «Personnellement, j’ai toujours tenté d’être constructif et d’apporter des pistes de solution dans mes critiques envers l’administration Paulus», a poursuivi M. Hamel.

Le conseiller indépendant a soutenu que «la mairesse actuelle ne mérite pas une deuxième chance, puisqu’elle laisse notre ville dans un chaos administratif total». «Sonia Paulus, a ajouté M. Hamel, n’a fait que diviser nos forces pendant l’exercice de ses fonctions. Notre prochain maire se devra d’être rassembleur. Il devra rétablir la confiance dans l’administration de notre ville.»

M. Hamel a mentionné que la Ville obtiendra une sortie de l’autoroute 640, dans le secteur de la 32e Avenue. De plus, M. Hamel a souhaité la revitalisation du centre-ville avec des développements résidentiels et commerciaux, dans le secteur à l’arrière du garage municipal, boulevard des Promenades, jusqu’à l’ancien terrain de M. François Lespérance, chemin d’Oka.

M. Hamel a aussi encouragé fortement des citoyens à se présenter s’ils croient que leur éducation, leurs connaissances et leurs expériences peuvent contribuer à bâtir Sainte-Marthe-sur-le-Lac. «L’action et l’implication politiques ont été des plus valorisantes et stimulantes pour moi et ma famille. L’arène politique est une école de vie incroyable et, d’aucune façon, je quitte avec un sentiment d’amertume. Aujourd’hui, je quitte avec l’impression du devoir accompli après deux mandats. Après deux mandats, je sens qu’il est maintenant le temps pour moi de passer à d’autres défis», a conclu M. Hamel.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours



- PUBLICITÉ -
Top