- PUBLICITÉ -
Mise en place d’une équipe de liaison spécialisée en dépendance

(Photo Yves Déry)

Mise en place d’une équipe de liaison spécialisée en dépendance

À l’urgence de l’Hôpital de Saint-Eustache

Plusieurs administrateurs, gestionnaires et intervenants du Centre de santé et services sociaux (CSSS) du Lac-des-Deux-Montagnes et du Centre André-Boudreau se sont réunis, le 19 janvier dernier, afin de souligner la signature officielle de l’entente de service qui unira désormais les deux établissements. L’entente vise une meilleure accessibilité aux services pour les personnes aux prises avec un problème d’alcoolisme, de toxicomanie ou de jeu pathologique.

«Cette entente nous permettra, entre autres, d’intervenir au niveau de l’urgence de l’Hôpital de Saint-Eustache grâce à la mise en place d’une équipe de liaison spécialisée en dépendance, d’ici la fin de l’hiver», a annoncé Michel Viau, président du Centre André-Boudreau. Un service déjà offert dans les hôpitaux de Saint-Jérôme et Sainte-Agathe, mais impossible jusqu’à maintenant à concrétiser à Saint-Eustache, faute de budget.

«On pense que ce service permettra une avancée importante pour la population du territoire des Deux-Montagnes puisque l’équipe en place pourra directement référer les gens qui en ont besoin à notre centre», estime M. Viau. Environ 10 % de la clientèle de l’urgence présente des problèmes en lien avec la consommation ou la dépendance. De fait, un lit d’hôpital sur dix est occupé par une personne dont le diagnostic est en lien avec cette problématique.

«Par cette entente, résultat de plusieurs mois de travail, nous nous assurerons que les meilleurs services de prévention, de détection et de traitement seront disponibles pour la population de la MRC de Deux-Montagnes et sud de Mirabel. En officialisant cette collaboration avec le Centre André-Boudreau, nous venons nous assurer de la qualité des soins et de la continuité des services offerts par le CLSC Jean-Olivier-Chénier, l’Hôpital de Saint-Eustache et le Centre lui-même», a résumé le directeur général du CSSS, Roch Martel. «Tout ça donne un sens à ce qu’on appelle le réseau», a aussitôt renchéri le directeur général du Centre André-Boudreau, Richard Morin.

En substance, l’entente permettra non seulement au CSSS de mettre en contact les personnes ciblées avec les intervenants du Centre André-Boudreau, mais à l’inverse, ces derniers pourront plus facilement mettre leur clientèle en contact avec les services des équipes de première ligne du CSSS, le cas échéant

Accessibilité, continuité et qualité

Depuis 30 ans, le Centre André-Boudreau offre des services personnalisés et gratuits de désintoxication, de réadaptation et de réinsertion sociale aux jeunes de 12 ans et plus et aux adultes des Laurentides, ainsi qu’à leur famille. «Depuis l’an 2000, l’équipe d’intervenants spécialisés du Centre André-Boudreau reçoit la population à ses bureaux de Saint-Eustache. L’équipe jeunesse travaille également de concert avec les écoles du territoire pour intervenir le plus tôt possible dans la vie des jeunes qui ont développé une consommation problématique», a précisé M. Morin.

Seul centre de réadaptation en dépendance sur le territoire des Laurentides, le Centre André-Boudreau compte plusieurs points de services, dont celui de Saint-Eustache qui peut être joint au 450-623-3223 ou via la ligne sans frais 1 888 345-1395.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top