- PUBLICITÉ -
Entête - Actualités

Mirabel en forme voit le jour

Jusqu’au 20 avril pour soumettre des projets

La Table de concertation communautaire mirabelloise et Québec en forme ont annoncé la naissance de Mirabel en forme, un projet de concertation se donnant comme défi collectif d’offrir à de jeunes Mirabellois de 0 à 17 ans la possibilité de développer une saine alimentation et un mode de vie physiquement actif.

Actuellement, Mirabel en forme est à l’élaboration d’un plan d’action concerté et stimulant pour une mobilisation collective durant l’année 2011-2012. Le but est de faire jaillir des actions du milieu qui dureront dans le temps et pour lesquelles il manquait du financement. «Nous sommes à la recherche de partenaires porteurs d’actions», de souligner Hélène Faivre, coordonnatrice de Mirabel en forme.

Laurent Coué, de Québec en forme, explique qu’il existe 131 regroupements sur le territoire du Québec et maintenant huit dans les Laurentides. Québec en forme tire son financement d’un partenariat entre la Fondation Lucie et André Chagnon et le gouvernement du Québec. Il permet donc le financement, via ses regroupements, d’actions créatives, de concertation ou de mobilisation avec comme objectif l’amélioration de la forme des 0 à 17 ans en bougeant plus et mangeant mieux. «Nous sommes heureux de la mise en place de Mirabel en forme», s’est-il exprimé.

Pour la région des Laurentides, incluant Mirabel en forme, ce sont 1 154 000 $ qui ont été investis pour l’année 2010-2011. «Nous cherchons à bonifier les partenariats existants en allant plus loin», a précisé M. Coué.

Pour Lysane O’Sullivan, de la Table de concertation communautaire mirabelloise, la première étape de création est accomplie avec succès. Maintenant, il reste à investir l’argent dans les nombreux projets qui seront soumis à Mirabel en forme. «La mobilisation se poursuit et elle prend encore plus d’importance dans l’implantation de Mirabel en forme, puisqu’elle permettra de concentrer nos efforts et ressources donnant une force et une durabilité plus grande à nos actions», a-t-elle précisé.

Un comité a été mis sur pied comprenant 12 partenaires de divers horizons, que ce soit du milieu scolaire, du Centre jeunesse-emploi, de la Ville de Mirabel ou du Parc régional du Bois de Belle-Rivière.

L’heure est à l’appel de partenaires qui voudraient soumettre une action et obtenir du financement dans le cadre de Mirabel en forme. Qu’il s’agisse de projets de conciliation, diffusion, mobilisation, formation, création d’outils ou d’activités de réseautage, Hélène Faivre se tient prête à soutenir et recevoir les idées d’action des organismes intéressés: «Je suis là pour vous aider à structurer vos idées, à faire des liens entre les partenaires ou à vous aider à développer vos projets, même si vous n’avez qu’un embryon d’idée.» Et Mme O’Sullivan d’ajouter: «On est dans l’urgence, la moindre petite idée peut donner un grand projet.»

La date limite pour soumettre une action est le 20 avril, à 16 h. Pour en savoir davantage, il suffit de contacter Hélène Faivre au 514-824-6415 ou, par courriel, au mirabelenforme@videotron.ca.

 

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top