- PUBLICITÉ -
Entête - Actualités

Mario Laframboise veut moderniser le réseau

Train de banlieue

Le candidat du Bloc québécois et député sortant d’Argenteuil-Papineau-Mirabel, Mario Laframboise, mettra l’emphase lors d’un prochain mandat, s’il est élu, sur le développement de réseaux de trains de banlieue pour Mirabel, Deux-Montagnes, Lachute et la MRC de Papineau, en plus de travailler à la modernisation, à l’efficacité et à la ponctualité des trains pour l’ensemble du réseau québécois.

Par le biais d’un communiqué de presse, le candidat bloquiste a mentionné: «L’Agence métropolitaine de transport (AMT) et les opérateurs de trains de banlieue utilisent les rails de compagnies privées et doivent donner préséance au transport de marchandises. Cette réalité entraîne les retards et les problèmes de fiabilité que subissent les usagers des trains de banlieue.»

Mario Laframboise a poursuivi ainsi: «Il y a néanmoins une solution à cette problématique. Il est temps que l’on fasse comme aux États-Unis et que l’on priorise le transport de passagers plutôt que le transport de marchandises. Il faut que les agences métropolitaines de transport dirigent le trafic ferroviaire aux heures de pointe. C’est la seule façon d’augmenter l’achalandage pour ainsi réduire de façon efficace les gaz à effet de serre.»

Pour des raisons d’efficacité, d’économie, de développement régional ou encore de réduction de consommation de carburant, les trains de banlieue sont devenus une nécessité pour l’ensemble du territoire québécois. Le Bloc québécois en a d’ailleurs fait une priorité, a conclu M. Laframboise, dans sa plate-forme électorale nationale et demande des investissements importants dans les infrastructures de transport en commun, notamment dans le développement de nouvelles lignes de trains de banlieue.

 

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top