- PUBLICITÉ -
Marc Lauzon veut redonner accès aux berges et aux plans d’eau

(Photo Yves Déry) - Les membres de l’Équipe Lauzon veulent redonner accès à la rivière et au lac à Deux-Montagnes avec des embarcations légères.

Marc Lauzon veut redonner accès aux berges et aux plans d’eau

Élections municipales à Deux-Montagnes

Au cours d’un prochain mandat, s’il est réélu maire de Deux-Montagnes, Marc Lauzon veut redonner accès aux berges de la rivière des Mille Îles et du lac des Deux Montagnes tant pour les résidants locaux que pour les touristes.

C’est ce qu’a laissé savoir le maire sortant, Marc Lauzon, accompagné des candidats de son équipe lors de son point de presse hebdomadaire de la présente campagne électorale, effectué pour la circonstance, en bordure de la rivière des Mille Îles, et plus précisément, derrière la salle de la Légion royale canadienne.
«Quand Deux-Montagnes a été fondée, ses premiers citoyens et les visiteurs occasionnels ou réguliers y sont venus d’abord en raison de la proximité avec la rivière et le lac. Mais avec le temps, l’accès à ces deux plans d’eau et la vue qu’on peut y contempler se sont graduellement refermés, si bien qu’une grande partie de notre population ne réalise pas ou peu aujourd’hui que nous vivons aux abords de magnifiques cours d’eau. Il faut redécouvrir cette richesse naturelle», a indiqué Marc Lauzon.

Pour ce faire, les trois premières cibles de cette ouverture sur les plans d’eau sont déjà déterminées. Aux abords de la rivière des Mille Îles, le terrain situé à l’arrière de la Légion royale canadienne sera mis en valeur par l’ajout d’un quai destiné aux embarcations légères tandis que le parc Moir situé à proximité sera bonifié d’un belvédère, d’un nouveau mobilier urbain avec tables de pique-nique et de 20 espaces de stationnement.

Pour le lac des Deux Montagnes, un parc sera aménagé derrière l’usine de filtration localisée dans la 26e Avenue. À cet endroit également, on y ajoutera un nouveau mobilier urbain et un quai pour embarcations légères. Aux deux nouveaux quais, les citoyens deux-montagnais pourront louer gratuitement une petite embarcation non motorisée que ce soit un pédalo, un canot, un kayak ou une barque, alors qu’une grille tarifaire sera imposée pour les non-résidants.

Marc Lauzon a même ajouté un quatrième volet à sa volonté d’accéder aux berges. «Nous voulons également, a-t-il mentionné, proposer la création d’un jardin communautaire à l’arrière et du côté est du Manoir du Grand Moulin.»

Le maire sortant et candidat à la mairie estime les coûts des trois premiers sites ciblés à 500 000 $. Il entend puiser une partie des coûts dans le Fonds des parcs mis en place en 2006 avec les fonds perçus sur les transactions immobilières résultant de divisions de lots. Les programmes gouvernementaux de subvention seront également sollicités pour compléter le financement.

Marc Lauzon est heureux d’annoncer ces projets, car il vise un autre objectif, soit celui d’aider à la revitalisation commerciale du chemin d’Oka dans sa municipalité. «Nous allons créer, a-t-il indiqué, de la richesse pour Deux-Montagnes avec ces trois emplacements publics, dont les deux sites nautiques, en attirant des gens de l’extérieur. Ça va créer un achalandage et c’est bon pour nos commerces. De nouveaux commerces peuvent venir s’y établir.»

L’Équipe Lauzon est prête à bonifier la subvention accordée aux entreprises qui se prévalent du programme d’aide à la mise en valeur des édifices du chemin d’Oka.

Au cours des dernières années, le programme a déjà incité quatre commerçants à effectuer des travaux majeurs et une vingtaine d’autres à embellir leur façade.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top