- PUBLICITÉ -
Marc Garneau invite les militants à passer en mode électoral

(Photo Hugo Vincent) - Le député de Westmount–Ville-Marie, Marc Garneau, était de passage dans la circonscription de Rivière-des-Mille-Îles dans le cadre d’un souper-spaghetti, le 15 janvier dernier. Il pose en compagnie du candidat libéral dans Rivière-des-Mille-Îles, Denis Joannette.

Marc Garneau invite les militants à passer en mode électoral

Soirée de financement du Parti libéral du Canada dans Rivière-des-Mille-Îles

Est-ce qu’il y aura des élections fédérales en 2011? De passage dans la circonscription de Rivière-des-Mille-Îles, dans le cadre d’une soirée de financement, le député fédéral libéral de Westmount–Ville-Marie, Marc Garneau, semble être convaincu que oui. «Il y a fort à parier que ce sera une année électorale en 2011. Les raisons sont simples: ça va être difficile pour le Parti libéral du Canada d’appuyer le prochain budget fédéral. Donc, il y a une possibilité que ce budget ne puisse répondre aux attentes de l’ensemble des partis de l’opposition», a-t-il lancé en début de discours aux centaines de militants venus l’écouter.

La rencontre s’est déroulée le samedi 15 janvier à la salle des Vétérans, à Deux-Montagnes. Les militants ont eu droit à des assiettes de spaghetti, en plus de pouvoir écouter les deux discours des représentants libéraux, soit Denis Joannette, candidat désigné dans la circonscription de Rivière-des-Mille-Îles, ainsi que l’invité d’honneur de la soirée. «C’est extrêmement gratifiant d’avoir votre soutien, car me retrouver aux côtés de gens aussi formidables et passionnés que vous me procure toute l’énergie dont j’aurai besoin pour sortir vainqueur de la prochaine campagne électorale», a indiqué M. Joannette.

Tout au long de l’été, a rappelé M. Garneau, l’autobus libéral, avec à bord le chef du PLC, Michael Ignatieff, a circulé aux quatre coins du Canada. Cette tournée a été l’occasion de connaître les préoccupations, les enjeux et les défis pour les prochaines années des Canadiens. «La prochaine campagne électorale libérale se fera sur deux thèmes centraux: la famille et la sécurité financière. La santé sera également un thème qui reviendra parmi les préoccupations du Parti libéral», de préciser Marc Garneau.

Parmi les autres dossiers qui retiennent l’attention des députés et candidats libéraux, on retrouve le maintien du système des pensions de retraite et, en plus, la création de programmes d’aide pour les aidants naturels. «En décembre 2009, le chef, Michael Ignatieff, a demandé officiellement au gouvernement de prendre des mesures pour réformer le programme de retraite et d’aider davantage de Canadiens à épargner pour leur retraite et protéger ceux qui ont perdu leur revenu de retraite à la suite d’une faillite de leur employeur», d’ajouter Denis Joannette, accusant les bloquistes de ne pas s’impliquer dans ce dossier.

Parmi les solutions préconisées par le PLC, il y a la création d’un régime supplémentaire de pensions du Canada pour aider les Canadiens à épargner davantage. On veut aussi donner aux salariés ayant perdu des fonds de retraite, à la suite d’une faillite de leur employeur, la possibilité d’augmenter leurs avoirs de retraite grâce au Régime de pensions du Canada. Finalement, le PLC veut protéger les Canadiens les plus vulnérables en invalidité de longue durée en leur attribuant un statut privilégié de créancier en cas de faillite de leur employeur.

«C’est pour ça que nous devons être représentés adéquatement au Parlement. Ça veut dire quoi, être représentés? Ça veut dire voter pour un député qui est à l’écoute, qui est empathique parce qu’il vit dans le même milieu que ceux qu’il défend», a conclu le candidat libéral dans Rivière-des-Mille-Îles.

 

 

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top