- PUBLICITÉ -
Maison hantée à Deux-Montagnes: un frisson avec ça?

C’est toute une équipe de jeunes qui s’affaire à préparer cette maison hantée à la Maison des jeunes de Deux-Montagnes à l’occasion de l’Halloween!

Maison hantée à Deux-Montagnes: un frisson avec ça?

Pour une 17e année, la Maison des jeunes de Deux-Montagnes invite la population deux-montagnaise et de la région à s’offrir une expérience tout en frissons à sa maison hantée.

Depuis quelques semaines déjà, les jeunes sont à pied d’œuvre pour concevoir et construire cette maison annexée à la Maison des jeunes de Deux-Montagnes. Cette année, vous serez accueillis dans différentes pièces d’une maison recréée spécialement pour l’occasion. Au fil de votre périple, au cours duquel vous serez accompagné d’un guide, vous allez côtoyer des monstres, grands et petits, qui vous promettent leur lot de surprises, avec une finale à en couper le souffle, le tout dans une ambiance truffée d’effets sonores et visuels que l’on pourrait qualifier de… décapitants!

«Les jeunes se payent la traite», explique Dominic Veilleux, directeur de la Maison des jeunes de Deux-Montagnes, avec un sourire qui en dit long sur ce qui vous attend le 31 octobre prochain.

Lorsque L’ÉVEIL a rencontré les représentants de la Maison des jeunes, les travaux allaient bon train et certains éléments de décor étaient déjà en place, comme le cimetière, et certaines thématiques étaient déjà choisies, comme le widja, le film Décadence et ainsi de suite. Une douzaine de jeunes s’affairaient à décorer des citrouilles. Les classiques de l’horreur sont déjà en préparation chez la trentaine de jeunes qui participent à l’élaboration du projet, de la construction des décors et à l’animation de la soirée. Dominic Veilleux s’attend à accueillir entre 800 et 1 200 personnes au cours de cette soirée-là, qui débutera lorsque la noirceur sera tombée, question de maximiser les effets spéciaux.

 «Nous conseillons l’activité aux 12 ans et plus, mais la décision revient aux parents», explique-t-il. En effet, il y a moyen de moduler les interventions des différents personnages, mais on comprendra que l’intention des concepteurs est de donner une bonne frousse aux visiteurs. «La visite est également déconseillée aux personnes qui ont des troubles cardiaques et aux femmes enceintes», explique-t-il. La très grande majorité des visiteurs apprécient leur expérience, car plusieurs reviennent visiter les lieux année après année.

L’activité n’est pas que ludique non plus. Si l’entrée à la Maison hantée de Deux-Montagnes est tout à fait gratuite, on demande aux gens d’apporter des denrées non périssables qui seront remises au Centre de dépannage Saint-Agapit. La maison a aussi été construite à l’aide de matériaux recyclés qui sont réutilisés année après année.

L’organisation d’une telle activité n’aurait pas été possible sans l’aide de différents partenaires. À ce titre, la Ville de Deux-Montagnes aide la Maison des jeunes en livrant les arbres qui feront office de forêt et elle fournira du matériel lors de l’activité de ramassage. Il faut aussi souligner que la bâtisse abritant la Maison des jeunes appartient à la Ville. Soirée d’Halloween oblige, les jeunes qui arriveront costumés recevront des bonbons à la fin de leur parcours, gracieuseté de Sonia Sénécal, du Marché Sénécal et Filles de Deux-Montagnes.

Précisons que l’activité se déroule le mercredi 31 octobre au 108 de la 13e Avenue, à Deux-Montagnes, à compter d’environ 17 h 30. Elle se termine vers 21 h 30.

 

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top