- PUBLICITÉ -
Entête - Actualités

L’Olympia en rénovation

Après l’annulation du tournoi de ringuette

La Ville de Deux-Montagnes et la Corporation de l’Olympia ont avisé, par voie de communiqué, le 11 février dernier, que des travaux allaient être entrepris sur la toiture et dans l’édifice de l’Olympia pendant les mois de février et mars.

On indique qu’il s’agit de «réparer, en priorité, la partie du toit qui fuit au-dessus de la chambre électrique». Les appels d’offres publiques ont été lancés le mois dernier et le contrat a été accordé au plus bas soumissionnaire conforme, assure-t-on. Cette première phase des travaux est estimée à 250 000 $.

En janvier, le redoux a amplifié les infiltrations d’eau qui ont occasionné un bris électrique dans l’édifice, imposant donc l’arrêt des activités pendant deux semaines, dont l’annulation du Tournoi de ringuette de Deux-Montagnes qui s’amorçait alors. À la suite de l’incident, le maire de Deux-Montagnes, Marc Lauzon, avait déploré la situation affirmant qu’il était au courant de la nécessité de certains travaux, mais pas au point de mettre en danger la sécurité des usagers. Pourtant, l’eau s’infiltrait dans la chambre électrique, ce qui aurait pu être tragique. La Ville soutient qu’un professionnel était déjà mandaté, avant l’incident, pour expertiser le problème et estimer les travaux.

Avant la publication de ce communiqué, le maire et la Ville étaient restés muets quant à la situation prévalant. Ainsi, vous pourrez lire en nos pages, une lettre ouverte signée d’une Deux-Montagnaise qui se dit indignée du contexte. «En tant que citoyenne de Deux-Montagnes, j’offre toutes mes excuses à ces joueuses de ringuette de la région qui étaient tellement fières de participer à ce tournoi qui est le leur. A-t-on des chances de revoir ces joueuses d’un peu partout, qui ont choisi notre tournoi parmi tant d’autres, l’an prochain? Mes excuses aux bénévoles, à ces familles et amis qui venaient encourager nos filles, aux commanditaires qui croient en la cause du sport amateur, à ces joueurs de hockey qui ont dû remanier leurs horaires et mes excuses à tous ces citoyens, privés de leur aréna», mentionne Line Beaudry. Elle précise dans sa lettre que l’Olympia est pourtant une construction récente, «mais on doit placer des chaudières dans les vestiaires pour récupérer l’eau du toit… depuis au moins quatre ans».

Malgré tout, les activités normales ont repris rapidement grâce au fonctionnement de génératrices et se poursuivent à la patinoire de l’Olympia. La Ville et la Corporation «adressent leurs plus sincères excuses aux usagers qui ont subi les inconvénients de cette interruption forcée de service», peut-on lire dans le communiqué.

Dès ce printemps, les travaux se poursuivront et la toiture sera entièrement réparée, promet la Ville de Deux-Montagnes.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top