- PUBLICITÉ -
Entête - Actualités

L’impression d’un document fait monter la pression

Élections municipales à Saint-Eustache

La tension monte d’un cran entre les membres de l’Équipe Fortier et celle d’Option Saint-Eustache. À moins de trois semaines du 1er novembre, la candidate à la mairie de Saint-Eustache, Paule Fortier, a profité de son point de presse hebdomadaire pour dénoncer l’impression d’un document de son adversaire ayant été imprimé par une entreprise de Val-d’Or.

«Nos adversaires se targuent de vouloir encourager l’achat local et soutenir les entreprises eustachoises. Ils l’ont dit dans un copieux document de 16 pages produit par une imprimerie dont le siège social est situé à Val-d’Or. C’est inacceptable de la part du maire sortant. N’avons-nous pas des imprimeurs compétents, ici même à Saint-Eustache, qui auraient pu imprimer ce document», a questionné Paule Fortier.

Candidat au poste de conseiller dans le quartier de Plateau-des-Chênes, Pierre Hamelin a dénoncé le manque d’attention apporté à l’environnement. «Imaginez: faire venir des documents de Val-d’Or?», questionne-t-il.

Questionné sur la question, le chef d’Option Saint-Eustache a rappelé que l’importance est d’effectuer une élection à moindre coût. «Notre préoccupation est de trouver des fournisseurs à moindre coût pour réduire la facture des élections à la population eustachoise», dit-il, indiquant qu’ils ont procédé par système d’appels d’offres.
«J’aimerais bien que l’Équipe de Paule Fortier nous explique où ils trouvent leur financement pour l’élection et de qui il provient», ironise le candidat à la mairie, Pierre Charron. Selon le chef d’Option Saint-Eustache, les conseillers élus doivent faire un chèque annuellement au parti pour renflouer les coffres. De plus, des coquetels auraient été organisés pour amasser le financement nécessaire pour l’élection au cours des quatre dernières années.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top