- PUBLICITÉ -
Les visites permises partiellement à l’Hôpital de Saint-Eustache

(Photo Yves Déry) -

Les visites permises partiellement à l’Hôpital de Saint-Eustache

À compter du mercredi 26 janvier

Interdites depuis le 21 janvier dernier, les visites sont de nouveau permises depuis le mercredi 26 janvier à l’Hôpital de Saint-Eustache, mais partiellement.

 

En fait, seul l’accès au deuxième étage du Bloc C, comprenant les chambres 201 à 224, est toujours, par mesure de précaution, fermé aux visiteurs, et le sera encore pour une durée indéterminée. Dans ce cas-ci, la direction de l’Hôpital de Saint-Eustache souhaite encore «limiter l’entrée de personnes qui seraient ou pourraient être contaminées dans cette unité de soins», même si, dit-elle, la situation est sous contrôle.

Rappelons que les visites à l’Hôpital de Saint-Eustache ont été interdites ces derniers jours en raison d’une éclosion de gastroentérite, combinée à un achalandage élevé d’usagers se présentant à l’urgence avec des symptômes d’allure grippale ou de gastroentérite.

Dans un communiqué de presse, la direction du Centre de santé et de services sociaux (CSSS) du Lac-des-Deux-Montagnes rappelle que les visiteurs doivent respecter les heures et les conditions de visites, c’est-à-dire de 13 h 30 à 15 h 30 et de 18 h 30 à 20 h 30. Aussi, on demande de se limiter au nombre de visiteurs permis, soit deux par patient hospitalisé sur les unités de soins et un par patient à l’urgence. La présence de chiens-guides est, par ailleurs, acceptée.

Également, il est demandé aux personnes présentant des symptômes reliés à la grippe ou à la gastroentérite de remettre à plus tard leurs visites. Pour accéder à l’Hôpital de Saint-Eustache ou encore dans un autre établissement du CSSS, il faut que les symptômes soient disparus depuis au moins 72 heures.

Enfin, la direction du CSSS du Lac-des-Deux-Montagnes invite les visiteurs à porter une attention particulière à l’hygiène des mains en les lavant avec le gel antiseptique disponible avant d’entrer dans l’un ou l’autre des établissements ou dans les unités de soins.

 

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top