- PUBLICITÉ -
Les organisateurs bien fiers d’avoir livré une belle Fête nationale

Crédit photo Michel Chartrand – Robert Charlebois, photographié ici avec Raymond Tessier, a eu droit à une belle surprise, lui qui s’est vu remettre les clefs de la Ville de Saint-Eustache et… un gâteau de fête pour souligner ses 74 ans!

Les organisateurs bien fiers d’avoir livré une belle Fête nationale

À Saint-Eustache, Malgré la pluie

Habitués aux intempéries, les organisateurs de la Fête nationale du Québec à Saint-Eustache, qui tenait également lieu cette année de rassemblement régional, se disent plus que satisfaits du travail accompli les 23 et 24 juin derniers puisqu’aucune activité et aucun spectacle n’ont finalement été annulés, ce qui n’a pas été le cas dans d’autres municipalités de la région des Laurentides.

«On n’est pas fait en chocolat» , a lancé le président de la Corporation des fêtes de Saint-Eustache, Raymond Tessier, alors qu’il dressait, quelques jours après ces festivités, le bilan des activités de cette Fête nationale en compagnie de membres du Service des arts et de la culture de la Ville de Saint-Eustache.

Une organisation expérimentée

Cette phrase, Raymond Tessier l’a d’ailleurs répété à quelques reprises au cours de ces deux journées. «Cela a fait 29 ans, cette année, que la Corporation des fêtes de Saint-Eustache organise ces festivités. On a développé une expertise et une expérience qui font qu’il n’y a pas de panique lorsque Dame Nature n’est pas de notre bord» , a-t-il d’abord pris soin de rappeler.

Cela dit, ce bilan positif des organisateurs est aussi attribuable, a tenu à mentionner le conseiller municipal responsable des dossiers culturels, au travail d’équipe de tous, y compris les employés des divers services municipaux de la Ville de Saint-Eustache qui ont été appelés, à un certain moment, à mettre la main à la pâte.

«Je crois que nous avons livré une très belle Fête nationale aux citoyens de Saint-Eustache, mais aussi à ceux des municipalités environnantes qui ont été nombreux, nous l’avons constaté, à envahir, les deux jours, le Vieux-Saint-Eustache. On a de quoi être fier!» d’ajouter Raymond Tessier, précisant que, malgré la pluie, il n’y aura pas de déficit d’opération.

Les clefs de la Ville à Charlebois

La programmation proposée ces deux jours a été des plus variée, avec la présence d’une vingtaine d’artistes et d’artisans, la présentation d’expositions, la visite du moulin Légaré où l’on pouvait déguster l’incontournable galette de sarrasin, sans oublier cette rue Saint-Eustache fort animée avec de la danse, des amuseurs publics et des «artistes inconnus» réunis à nouveau devant la fontaine publique. Aussi, certains organismes ont profité des lieux pour amasser des fonds afin de financer leurs activités respectives.

La soirée du samedi 23 juin aura été la plus achalandée alors qu’une foule estimée entre 16 000 et 20 000 personnes a assisté au toujours couru feu d’artifice présenté pour une quatrième année de suite par vos hebdos L’ÉVEIL et LA CONCORDE et au spectacle de l’infatigable Robert Charlebois, dont c’était une troisième présence à ces festivités depuis 1997.

Les organisateurs ont d’ailleurs réservé une belle surprise à Robert Charlebois en lui remettant un gâteau d’anniversaire pour les 74 ans qu’il allait célébrer deux jours plus tard. Aussi, la Ville de Saint-Eustache lui a remis les clefs de la Ville à titre de «héros» ayant su faire progresser le Québec

La journée du 24 juin avait bien commencé avec la Journée familiale Métro Plus Saint-Eustache, Sainte-Marthe-sur-le-Lac. Les familles s’y sont présentées nombreuses, mais la pluie est cependant venue freiner l’élan des petits et grands lorsque celle-ci s’est mise à tomber aux alentours de 15 h.

Mais cette pluie n’a surtout pas freiné l’ardeur des organisateurs qui ont décidé de ne pas annuler les spectacles extérieurs prévus en soirée, ceux de Seba et Horg, d’Andréanne A. Malette et du groupe Les Colocs qui, lui, a offert devant une foule somme toute appréciable, et cela, pendant 90 minutes, une forte prestation sur la Grande Scène Budweiser.

«Mes coups de cœur sont nombreux cette année, qu’il s’agisse des finissants de l’École nationale de l’humour, des musiciens de la relève, avec Nicole Massicotte, Manon Pelletier, Julien Pilon, Les Jacks et les Cravatés, qui se sont produits sur la scène Desjardins ou encore nos artistes locaux qu’étaient Daniel Doucet et Pop Magnéto» , de conclure le président de la Corporation des fêtes de Saint-Eustache qui, déjà, a des idées pour l’an prochain.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours



- PUBLICITÉ -
Top