- PUBLICITÉ -
Les facteurs sollicitent l’appui de la population

Plus d’une centaine de facteurs se sont mobilisés

Les facteurs sollicitent l’appui de la population

Réduction du service de livraison à domicile

Les citoyens de Saint-Eustache ont eu droit à une livraison de courrier spéciale, samedi dernier, alors qu’une centaine de facteurs ont déposé dans leur boîte aux lettres un message visant à recueillir leur appui de contestation face à la décision radicale prise par le gouvernement Harper de mettre fin au service à domicile.

Les citoyens pourront ainsi signer et envoyer la carte postale à la députée néo‑démocrate de la circonscription de Rivière-des-Mille-Îles, Laurin Liu, qui a inséré dans l’enveloppe une lettre dans laquelle elle dénonce vivement le plan du gouvernement fédéral. En tout, 5 000 lettres ont été distribuées par le biais de cette initiative organisée en collaboration avec le Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTT).

Samedi matin, la députée Liu, ainsi que sa collègue d’Argenteuil-Papineau-Mirabel, Mylène Freeman, se sont d’ailleurs rendues au centre commercial Place Saint-Eustache où Alain Duguay, président de la section locale de Montréal, et Sylvain Lapointe, directeur national du STTT pour la région du Montréal métropolitain, avaient donné rendez-vous à leurs membres pour prendre part à cette distribution collective.

«C’est une lutte qui va se terminer seulement lors des prochaines élections», a martelé M. Duguay à ses troupes avant de remettre à chacun des postiers un paquet de lettres à distribuer au courant de l’après‑midi.

«Il y a un message pour la population: le bureau des postes n’appartient pas à Stephen Harper, il appartient à la population. Et c’est à la population de s’exprimer sur l’avenir des bureaux de poste», a lancé pour sa part Sylvain Lapointe.

Ce dernier a d’ailleurs tenu à souligner les efforts du Nouveau Parti démocratique (NPD) dans leur bataille contre le gouvernement fédéral actuel. «On a la mémoire longue: à l’élection d’octobre 2015, on va s’en rappeler. L’ère de Stephen Harper et des conservateurs est finie», a‑t‑il dit.

«Je pense que tous, ensemble, on peut forcer le gouvernement à reculer sur ses mesures», a affirmé la députée Liu devant la centaine de facteurs présents.

Selon celle-ci, les citoyens sont inquiets de voir que le gouvernement Harper s’attaque à un service public, surtout que la fin du service de livraison aura un impact pour plus d’une clientèle. «Il y a les personnes âgées et celles à mobilité réduite qui ne pourront se déplacer jusqu’aux boîtes postales, mais aussi les entreprises et les PME. Quatre-vingt-dix pour cent d’entre elles continuent d’envoyer du courrier et 40 % d’entre elles envoient plus de 50 lettres par mois», fait‑elle remarquer.

La même opération se déroulera le 31 avril, à Terrebonne, et le 14 juin, à Montréal. Dans la région des Basses-Laurentides comme dans Lanaudière, la fin de la livraison à domicile prendra acte dès l’automne. Ce sont les premières régions touchées par le plan de réduction de services qui sera appliqué au cours des cinq prochaines années à travers tout le pays.

Récemment, une pétition a été lancée à travers le pays par le NPD. Mme Liu invite les citoyens à la signer en ligne, à l’adresse [http://petition.npd.ca/non-a-la-reduction-de-nos-services-postaux], ou en écrivant par courriel à son bureau de circonscription, à l’adresse laurin.liu@parl.gc.ca.

 

 

 

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top