- PUBLICITÉ -
Les électeurs de nouveau appelés aux urnes

Photo Yves Déry -

Les électeurs de nouveau appelés aux urnes

Jour de scrutin le lundi 2 mai

Deux ans et demi après avoir fait pareillement, les électeurs des circonscriptions électorales de Rivière-des-Mille-Îles et d’Argenteuil-Papineau-Mirabel seront de nouveau appelés, le lundi 2 mai, aux urnes. Cette fois, un choix de 12 candidats, au total, s’offre à eux, soit cinq dans Rivière-des-Mille-Îles et sept dans Argenteuil-Papineau-Mirabel.

POUR CONNAÎTRE LES RÉSULTATS DE L’ÉLECTION, CLIQUEZ ICI

Tout d’abord, dans Rivière-des-Mille-Îles, le député sortant Luc Desnoyers, du Bloc québécois, fort d’une majorité de 13 305 voix obtenue au scrutin d’octobre 2008, aura à faire face à quatre adversaires: Gilles Bisson, pour le Parti vert; Denis Joannette, ex-conseiller municipal à la Ville de Deux-Montagnes, pour le Parti libéral du Canada; Lucie Leblanc, ex-mairesse de Sainte-Marthe-sur-le-Lac et ex-députée provinciale de Deux-Montagnes, pour le Parti conservateur du Canada; et Laurin Liu, une jeune journaliste indépendante, pour le Nouveau Parti démocratique.

Le député sortant de Rivière-des-Mille-Îles, une circonscription acquise au Bloc québécois depuis plus de dix ans, tentera ici d’obtenir un second mandat, lui qui a pris la relève, en 2008, du bloquiste Gilles-A. Perron. Ce dernier a occupé ce poste pendant un peu plus de 10 ans. Avant M. Perron, une partie de la circonscription, connue alors sous le nom de Blainville–Deux-Montagnes, avait été représentée pendant quatre ans par Paul Mercier, également du Bloc québécois. Fait à noter, le libéral Denis Joannette en sera à sa deuxième tentative pour se faire élire, lui qui avait terminé troisième en 2008, derrière le conservateur Claude Carignan.

Rappelons que la circonscription électorale de Rivière-des-Mille-Îles regroupe les électeurs des villes de Sainte-Marthe-sur-le-Lac, Deux-Montagnes, Saint-Eustache et Boisbriand. Déjà, 7 396 électeurs ont exercé leur droit de vote par anticipation, soit l’équivalent de 8 %. Au dernier scrutin, le pourcentage de vote s’était élevé à 67 %.

Dans la circonscription d’Argenteuil-Papineau-Mirabel, six candidats tenteront de déloger le député sortant Mario Laframboise, du Bloc québécois, qui vise un cinquième mandat consécutif. M. Laframboise, en poste depuis l’élection de 2000, aura ainsi pour adversaires Christian-Simon Ferlatte, pour le Parti marxiste-léniniste; Daniel Fox, fils de l’ex-ministre et sénateur Francis Fox, pour le Parti libéral du Canada; Mylène Freeman, une jeune assistante de recherche, de rédaction et d’édition, pour le Nouveau parti démocratique; Michel Daniel Guibord, candidat indépendant; Stepen Matthews, pour le Parti vert; et Yvan Patry, ex-maire de la Municipalité d’Oka, pour le Parti conservateur du Canada.

Représentée par le Bloc québécois depuis 1993, la circonscription électorale d’Argenteuil-Papineau-Mirabel regroupe, entre autres, les territoires des municipalités de Pointe-Calumet, Saint-Joseph-du-Lac, Oka, Saint-Placide et Mirabel, ainsi que le territoire mohawk de Kanesatake. Déjà, 7 420 électeurs ont exercé leur droit de vote par anticipation au cours de la dernière fin de semaine, l’équivalent de presque 8 %. Lors du scrutin d’octobre 2008, 61 % des électeurs avaient voté.

 

 

 

 

 

 

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours



- PUBLICITÉ -
Top