- PUBLICITÉ -
Les deux derniers engagements de l’Équipe Claude Amann

(Photo Yves Déry) - Entouré de son équipe, le candidat à la mairie, Claude Amann, souhaite mettre en place un système de suivi des requêtes et un portail citoyen.

Les deux derniers engagements de l’Équipe Claude Amann

Élections municipales à Sainte-Marthe-sur-le-Lac

L’Équipe Claude Amann veut une meilleure qualité de déneigement pour les citoyens et un portail pour gérer les plaintes plus efficacement.

Le candidat à la mairie, Claude Amann, estime que l’administration Paulus aurait dû être plus exigeante envers les entrepreneurs en déneigement, considérant que plusieurs des rues de la Ville sont étroites. «Dans certaines rues, on a parfois l’impression de voir des paysages lunaires tellement le déneigement est mal fait», fait-il savoir précisant que cette responsabilité incombera à François Racine puisqu’il veillera au volet de la sécurité.

Le candidat du quartier numéro 6 a précisé que le parti, s’il est élu, veut non seulement améliorer la qualité du déneigement, mais augmenter les contrôles liés à l’usage des motoneiges et véhicules tout terrain en milieu urbain. «Nous instaurerons des mécanismes de contrôle des décibels sur certains véhicules. En ce qui a trait spécifiquement au déneigement, des rues mal entretenues et mal déneigées peuvent être la cause d’accidents impliquant des véhicules et des piétons. De plus, ces rues mal déneigées peuvent ralentir les véhicules d’urgence appelés sur des événements», indique le policier à la retraite.

M. Amann n’a pu préciser concrètement ce qu’il entend faire pour améliorer le déneigement, mais il assure que des changements pourront être visibles dès cet hiver. «Ce n’est pas normal qu’on ne puisse pas passer et que des enfants puissent toucher aux fils électriques en raison des hauts bancs de neige», fait-il remarquer.

En demandant simplement aux entrepreneurs d’effectuer le déneigement de façon plus efficace, il croit pouvoir régler le problème. «C’est nous qui décidons. C’est notre ville. Il faut demander aux entrepreneurs de faire autrement», estime-t-il. Même si les contrats ont déjà été octroyés, il est possible d’exiger plus et mieux de la part des entrepreneurs, croit-il.

Après vérification, au cours des deux derniers hivers, 58 plaintes ont été déposées concernant l’accumulation de neige sur les terrains, 28 pour des bancs de neige nuisant à la visibilité, 39 pour des rues glissantes, 43 pour des rues mal déneigées et 38 pour d’autres raisons (amas de glace, dénivellation, etc.)

Portail citoyen

Le chef de l’Équipe Claude Amann s’engage également à mettre en place un système de suivi des requêtes et un portail citoyen par lequel la population pourra suivre l’évolution des plaintes et requêtes. «À l’aide de son code d’usager, chaque citoyen aura accès à son dossier, à l’évolution du traitement de ses requêtes à la Ville, aux horaires des activités auxquelles il est inscrit», affirme-t-il.

Le candidat à la mairie a profité de son point de presse hebdomadaire pour mettre en garde la population quant aux ragots que ses adversaires colportent à l’égard de son équipe quant à son penchant fusionniste avec la Ville de Deux-Montagnes. «C’est véritablement un manque de respect envers l’intelligence des citoyens. Voyons, pourquoi souhaiterions-nous nous fusionner avec une ville qui éprouve de sérieuses difficultés financières compte tenu de l’arrêt de son développement résidentiel? C’est ridicule. Notre équipe s’engage à développer Sainte-Marthe-sur-le-Lac à l’intérieur de ses frontières actuelles, un point c’est tout», assure-t-il.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top