- PUBLICITÉ -
Entête - Actualités

Les cultures se donnent rendez-vous au parc Olympia

Pique-nique interculturel à Deux-Montagnes

Le comité Diversité culturelle Deux-Montagnes conviait la population à la toute première édition du Pique-nique interculturel de Deux-Montagnes, qui se tenait au parc Olympia, le dimanche 19 août.

Ce rassemblement familial permet en somme de découvrir les différentes origines des Deux-Montagnais et de briser l’isolement social de tous citoyens. Dans une ambiance festive, les participants pouvaient déguster des recettes gourmandes préparées par des familles locales, en plus de participer à un atelier de djembé et danser aux sons de musiques du monde.

«Il s’agit de favoriser le rapprochement des citoyens et briser l’isolement, quelque soit l’origine de la personne» , de rappeler Julie Guilbault, membre du comité chapeautant l’événement.

«La formule est inspirée des fêtes de quartier, les pique-niques de citoyens. Nous reprenons le concept avec la nourriture, ce qui permet aux gens d’ouvrir leurs horizons. On découvre ici des épices et des saveurs qu’on ne connaît pas nécessairement.»

Notons que tous les repas sont préparés bénévolement par des familles de Deux-Montagnes, d’une multitude d’origines. «Elles se sont offertes généreusement, sans rémunération!»

On retrouvait ainsi des gens originaires du Canada, de la France, du Brésil, de l’Équateur, de la Colombie, de l’Italie, du Togo, du Sénégal, pour ne nommer que ces pays. «On fait le tour du globe. Je crois qu’il nous manque seulement que l’Australie» , lance Mme Guilbault.

Instaurer une tradition

Il s’agit d’une première mouture et on assure que l’événement reviendra l’année prochaine, au vu du succès généré. «Nous avons reçu un accueil extraordinaire de la part des citoyens et des commerçants. Notre objectif, en tant que comité, est de faire le pont entre les Québécois et les nouveaux Québécois. Ce genre de rencontre positive permet de lancer un mouvement, de créer un engouement et de tisser des liens durables entre les citoyens.»

Plusieurs partenaires étaient présents lors du rendez-vous; entre autres, ABL Accès Accueil Action Basses-Laurentides, œuvrant auprès des nouveaux arrivants et de la diversité, et la Ville de Deux-Montagnes, représentée sur place par le maire, Denis Martin, ainsi que certains membres du conseil municipal.

Pour plus de renseignements concernant le comité Diversité culturelle Deux-Montagnes, rendez-vous au [http://www.facebook.com/DiversiteculturelleDM].

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top