- PUBLICITÉ -
Les bloquistes gonflés à bloc

(Photo Michel Chartrand) - Le chef du Bloc québécois, Gilles Duceppe, de passage dans la région de Sainte-Thérèse pour rencontrer une centaine de jeunes militants de sa formation politique. Plusieurs députés de la couronne nord étaient présents.

Les bloquistes gonflés à bloc

Rassemblement des militants

Y aura-t-il des élections fédérales à l’automne 2009? Chose certaine, avec la montée dans les sondages du nouveau chef libéral, Michael Ignatieff, et l’offensive du Parti libéral du Canada au Québec, il semble que le Bloc québécois ait l’intention de se préparer pour faire face à un déclenchement électoral rapide dès l’automne.

En visite dans la région de Sainte-Thérèse, le chef du Bloc québécois a pris la parole dans le cadre d’un grand rassemblement de jeunes militants de l’aile jeunesse de sa formation politique, au collège Lionel-Groulx. «Votre présence ici et votre motivation à défendre les intérêts du Québec nous montrent qu’au Bloc québécois, quel que soit l’âge de nos militants, nous sommes capables de nous tenir debout», a lancé le chef bloquiste.

Accueilli par des applaudissements nourris, le chef du Bloc québécois a demandé à ses militants de se tenir prêts pour un déclenchement possible d’élections générales vers la fin de l’été. «Il est possible qu’on soit en campagne électorale assez rapidement», a-t-il mentionné.
Écorchant au passage le chef du Parti libéral du Canada, concernant son appui au budget fédéral du gouvernement conservateur, M. Duceppe a ironisé sur la position des libéraux. «Michael Ignatieff a appuyé le budget et nous dit, de l’autre côté, qu’il mettait le gouvernement sous surveillance. Le problème, c’est que les dates qu’il a données n’ont pas d’allure», a-t-il expliqué.

Selon les explications du chef bloquiste, il semble que les dates mises de l’avant par le chef libéral pour vérifier la légitimité du gouvernement conservateur ne coïncident pas avec l’ouverture de la Chambre des communes. «Le problème, avec Michael Ignatieff, c’est qu’il nous dit qu’il met le gouvernement sous surveillance. De l’autre côté dans les deux tiers des cas, il vote avec le gouvernement. Il me semble qu’il y a un petit problème de cohérence», de souligner le chef bloquiste.

Selon les informations dévoilées par M. Duceppe, il semble que le ministre des Finances fédéral, Jim Flaherty, ait l’intention de convoquer la Chambre en septembre pour présenter certains chiffres. D’après le chef bloquiste, le chef libéral devra user de cohérence s’il veut obtenir l’appui de la population en s’exprimant contre le gouvernement conservateur.

Profitant de l’occasion, les jeunes du Forum jeunesse du Bloc québécois ont remis une pétition de 1 256 noms au représentant bloquiste sur le retour au financement des études dans le domaine touchant les sciences humaines. D’après les jeunes bloquistes, il semble que le gouvernement conservateur aurait diminué, dans le dernier budget, les sommes allouées aux recherches entourant les disciplines reliées aux sciences humaines.
«Le gouvernement a annoncé qu’il augmentait son financement dans la recherche. C’est une bonne nouvelle. Le seul problème c’est qu’il accorde son financement essentiellement aux études en économie et en commerce», d’expliquer Jean-François Landry, président du Forum jeunesse.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top