- PUBLICITÉ -
L’époque victorienne et l’archéologie en prime

Photo Yves Déry - Richard Tassé, directeur général de la Caisse Desjardins de Saint-Eustache–Deux-Montagnes, Pierre Charron, maire de Saint-Eustache, Mariane Grenier, vice-présidente du Musée régional d’Argenteuil, et Ernest Labelle, président de la Corporation du moulin Légaré.

L’époque victorienne et l’archéologie en prime

Activités estivales de la Corporation du moulin Légaré

La Corporation du moulin Légaré a procédé au lancement de sa programmation d’activités estivales. Les incontournables sont toujours au rendez-vous, et parmi les nouveautés, elle présentera jusqu’au 5 septembre l’exposition Victorienne, du matin jusqu’au soir!, alors que le mois d’août deviendra le Mois de l’archéologie dans le Vieux-Saint-Eustache.

Victorienne, du matin jusqu’au soir!, c’est une exposition organisée en collaboration avec le Musée régional d’Argenteuil. Les visiteurs pourront découvrir une partie de la riche collection des costumes de l’époque victorienne (1837-1901). Souvent représentée par la reine Victoria, cette période fut très effervescente. La disparité entre les classes sociales a atteint des niveaux inégalés. Cette exposition permet d’observer les particularités de la bourgeoisie en parcourant le quotidien de ces familles à travers trois temps: le rituel du matin, les activités et loisirs de l’après-midi, ainsi que la grande soirée festive.

Tous les jours, jusqu’au 5 septembre, entre 10 h et 17 h, on peut voir cette exposition à la Maison de la culture et du patrimoine, de façon autonome ou en compagnie d’un guide-interprète.

L’autre nouveauté à l’horaire a été établie en collaboration avec le Réseau Archéo-Québec dans le cadre du Mois de l’archéologie. Des activités pour toute la famille seront présentées, de 11 h à 12 h 30 et de 13 h 30 à 15 h, tous les dimanches du mois d’août. Les participants pourront, entre autres, manipuler des artéfacts, devenir apprentis meuniers, découvrir la profession d’archéologue ou les techniques employées par les potiers.

Pour ce qui est des incontournables, qui sont fort nombreux, vous pourrez découvrir avec guide-interprète les attraits patrimoniaux que sont l’église Saint-Eustache, les jardins de la maison Chénier-Sauvé, le moulin Légaré et les salles d’exposition de la Maison de la culture et du patrimoine, dont l’exposition permanente La rébellion de 1837 dans le comté des Deux-Montagnes présentée par la Caisse Desjardins de Saint-Eustache–Deux-Montagnes. Il faut noter qu’il y aura deux journées spéciales lors des 2 et 3 juillet, car en plus des visites guidées, se tiendront des animations, dégustations, concours et autres activités spéciales.

Il y aussi le circuit historique du Vieux-Saint-Eustache. D’une durée de 90 minutes avec un guide-interprète, vous découvrirez le patrimoine bâti du quartier qui débute à l’époque du régime seigneurial et remonte jusqu’à nos jours. Un autre circuit historique, appelé Sur les traces des patriotes, permet de revivre pas à pas, en 90 minutes, le déroulement de la bataille du 14 décembre 1837.

Tous les incontournables mentionnés jusqu’ici ont débuté cette semaine. À partir du 21 juin, vous pourrez aussi visiter l’exposition Paul Sauvé, désormais l’avenir! présentée à l’ancienne résidence de l’ex-premier ministre, soit la maison Chénier-Sauvé. Dès le 29 juin, vous serez en mesure de déguster, à la halte du moulin Légaré, les succulentes galettes et crêpes préparées avec les farines produites sur place. Finalement, il y aura le 7 août, la cinquième édition de l’Épluchette au moulin, et les 17 et 18 septembre, la 26e édition du Festival de la galette et des saveurs du terroir.

Pour de plus amples informations sur chacune des activités, vous pouvez consulter le site Web [www.vieuxsainteustache.com] ou téléphoner au 450-974-5170.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top