- PUBLICITÉ -
Entête - Actualités

L’éducation et les propositions

Fédération québécoise des directions d’établissement d’enseignement

Représentant plus de 2 400 institutions membres, la Fédération québécoise des directions d’établissement d’enseignement (FQDE) a apporté cinq propositions visant, ni plus ni moins, l’amélioration des services offerts à l’élève. Les voici:

1-Personnalité juridique particulière pour l’établissement d’enseignement québécois.

2-Financement adéquat de l’établissement pour remplir de façon efficace, sa mission d’instruire, de socialiser et de qualifier.

3-Rapatriement et organisation de l’ensemble des services éducatifs, complémentaires et particuliers à l’établissement d’enseignement. Gestion des ressources humaines, financières et didactiques générées par le nombre d’élèves de l’établissement.

4-Organisation et coordination du travail des employés de l’établissement en fonction d’un juste appariement entre ressources humaines de l’organisation et besoins éducatifs particuliers de l’élève. Conventions collectives ajustées à cet appariement.

5-Le périmètre organisationnel de l’établissement inclurait toutes les activités retrouvées actuellement à la commission scolaire et l’entité d’établissement d’enseignement, à l’exception des services de soutien aux ressources humaines, de la gestion lourde du bâtiment et du transport des élèves.

Léger marketing

Mandatée par la FQDE, la firme de recherche Léger Marketing a réalisé un sondage Web auprès de 1 004 Québécois entre le 21 avril et le 1er mai 2008, afin d’évaluer l’opinion de ces derniers sur le rôle de l’école.

Il est en ressorti que le personnel de l’équipe-école est l’élément du système scolaire auquel les répondants ont le plus confiance (63 %).

74,1 % croient que les conseils d’établissements sont mieux placés pour utiliser les sommes d’argent alloués par le ministère de l’Éducation.

54,1 % pensent que l’intégration des élèves en difficulté devrait se faire dans des écoles particulières contre 38,9 % dans des écoles régulières.

54,5 % des répondants sont d’avis que les besoins des élèves sont davantage connus par le personnel de l’équipe-école.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top