- PUBLICITÉ -
Le vent a soufflé fort à Saint-Placide, un peu trop peut-être...

(Photo Pierre Latour) - Heureusement, la journée du dimanche, avec sa température plus clémente et son soleil, a ramené les festivaliers sur le lac.

Le vent a soufflé fort à Saint-Placide, un peu trop peut-être…

Le Festi-Vent sur glace 2011 accueille 12 000 visiteurs

Le vent a soufflé fort sur la 13e édition du Festi-Vent sur glace de Saint-Placide, les 19 et 20 février derniers. Peut-être un peu trop, somme toute, puisque l’évènement a enregistré une baisse au niveau du nombre de visiteurs. De fait, selon les chiffres obtenus, environ 12 000 personnes ont bravé le froid au cours du week-end, comparativement aux années précédentes où l’affluence avoisinait davantage les 18 000 personnes.

 

POUR VISIONNER LA VIDÉO, CLIQUEZ ICI

«Le redoux des derniers jours et le froid intense de samedi dernier y sont sûrement pour quelque chose», a commenté la directrice générale de la municipalité, Stéphanie Bergot, au lendemain de l’évènement. Selon elle, les organisateurs demeurent toutefois satisfaits du déroulement du week-end puisque toutes les activités prévues ont eu lieu, sans compter que les bourrasques de vent et le froid glacial (jusqu’à -35 °C) du samedi ont finalement fait place à un dimanche ensoleillé et un ciel bleu, toile de fond idéale pour recevoir les nombreux cerfs-volants.

Rappelons que plusieurs cerfs-volistes de réputation internationale étaient en vedette cette année, dont les membres de Chaoskiter, de l’Allemagne, et leurs personnages géants en 3-D, de même que l’équipe Red Bull Kite Force, de la France, et son ballet aérien des plus spectaculaires. Près d’une trentaine de cerfs-volistes canadiens et québécois ont également pris part à l’événement, qui avec des prestations de cerfs-volants acrobatiques, qui avec des ballets aériens, le tout orchestré par Normand Girard (Vent d’Équinox), et animé par Claude Gravel.

Les attraits

Parmi les attraits, mentionnons les démonstrations des cerfs-volants Révolution à quatre lignes qui peuvent voler dans une plage de vent très large et même faire du surplace. «Ces cerfs-volants sont aussi conçus pour voler sans vent», indique Mme Bergot.

Également, soulignons les démonstrations de voiliers sur glace, une première cette année à Saint-Placide, et de saut en paraski. Le Festi-Vent sur glace, ce sont aussi des incontournables comme la fabrique de cerfs-volants qui, bon an mal an, donne lieu à des centaines de créations, les glissades sur tube, le trampoline Jumpaï et les jeux gonflables.

Grande nouveauté cette année, le Globe, cette sphère gonflable dans laquelle les gens, retenus à l’aide d’un harnais, sautent, coursent ou marchent pour se déplacer, a attiré son lot de curieux.

Enfin, au chapitre des expositions, les artistes ont été fidèles au rendez-vous, alors que plusieurs d’entre eux ont pu exposer leurs toiles et autres créations au presbytère, pendant que les cerfs-volants artistiques de Normand Girard et sa collection de cerfs-volants nord-américains provenant du Musée des cerfs-volants étaient exposés dans le gymnase de l’école. L’évènement de peinture en direct durant lequel trois équipes se sont affrontées dans un duel d’improvisation et l’Agora de Gina Antinozzi, une sorte de place publique où se font entendre les cliquetis de pièces de métal animées par le murmure du vent, ont complété le volet artistique du Festi-Vent sur glace.

 

 

 

 

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Porte ouverte

Section concours



- PUBLICITÉ -
Top