- PUBLICITÉ -
Entête - Actualités

Le plan d’action est déjà en marche

Politique de sécurité

Les quatre premières mesures du plan d’action de la politique intégrée de sécurité urbaine pour la ville de Saint-Eustache sont officiellement connues. Ce sont l’installation de défibrillateurs cardiaques, un service d’appels d’urgence automatisé, une campagne de sensibilisation à la vitesse au volant et un nouveau volet sécurité publique sur le site Internet de la Ville.

Ces mesures ont été dévoilées lors d’une conférence de presse pour le lancement de la nouvelle politique, par le maire Claude Carignan, accompagné du conseiller municipal Germain Lalonde, en présence des principaux directeurs des services de sécurité de la ville.

Le maire Carignan n’a d’ailleurs pas raté l’occasion pour féliciter les membres du comité de la Sécurité publique. «Ce comité a travaillé plus de deux ans pour élaborer cette politique. Je veux remercier le conseiller Sylvain Mallette à la présidence et les conseillers Germain Lalonde et Pauline Harrison, les directeurs, Yves Morency, Charles de Rouville et Daniel Boucher, ainsi que les citoyens Léon Tremblay et Pierre Saint-Jacques.»

Parmi les premières mesures, il y a l’installation de défibrillateurs cardiaques dans les lieux publics municipaux tels que la mairie, le complexe Walter-Buswell, le Complexe multisport, la Maison du citoyen et la bibliothèque municipale.
«Un malaise cardiaque peut survenir n’importe quand. Il est de notre responsabilité de veiller à ce que la sécurité des citoyens soit accrue. Le recours à un appareil aussi simple d’utilisation que le défibrillateur cardiaque est un moyen efficace et éprouvé. Plus de 1 500 personnes ont été formées, que ce soit les employés ou des bénévoles», a mentionné Germain Lalonde.

Par ailleurs, un nouveau service sera implanté pour accroître le sentiment de sécurité des citoyens et de maximiser les interventions de la Ville en cas d’urgence. Il s’agit d’un service d’appels d’urgence automatisé. C’est une première au sein des municipalités du Québec grâce à la firme Datavox.

Les situations d’urgence auxquelles les municipalités peuvent être confrontées sont aussi multiples que complexes. Que ce soit un déversement toxique, un incendie majeur, une menace d’inondation, une panne d’électricité généralisée, une eau potable impropre à la consommation ou une disparition d’enfant, il importe de réagir sans délai. Ce nouveau service peut loger un appel d’urgence automatisé aux citoyens concernés.
«L’efficacité du service, a dit Claude Carignan, que nous mettons sur pied est telle que l’ensemble des citoyens de Saint-Eustache pourrait, en cas d’urgence, être contacté en tout au plus 15 minutes.»

De plus, une vaste campagne vise à sensibiliser les conducteurs à risques liés à la vitesse excessive au volant. Des barrages routiers en divers endroits stratégiques permettront aux policiers de sensibiliser les conducteurs. Une campagne publicitaire mettra l’emphase sur l’importance de ralentir de 10 kilomètres en zone urbaine pour sauver des vies.

Finalement, nous retrouvons maintenant sur le site Internet de la Ville, un nouveau volet sur la Sécurité publique dont chacune des sections recèle une foule de renseignements utiles. L’adresse est [www.ville.saint-eustache.qc.ca]. Un autre site Web, soit [www.ralentissez.com] vient appuyer la campagne de sensibilisation à la vitesse au volant.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top