- PUBLICITÉ -
Le député Charette quitte à son tour

Le député de Deux-Montagnes, Benoit Charette, maintenant indépendant.

Le député Charette quitte à son tour

Parti québécois

Deux semaines après avoir pourtant confirmé sa fidélité à la chef du Parti québécois, Pauline Marois, alors que celle-ci a dû à ce moment composer avec quatre démissions en deux jours, le député de Deux-Montagnes, Benoit Charette, a annoncé qu’il siégera dorénavant à titre de député indépendant. Il doit confirmer sa décision à l’Assemblée nationale, mardi, en fin d’avant-midi.

POUR LIRE LE TEXTE DANS LEQUEL M. CHARETTE EXPLIQUE LES MOTIFS DE SA DÉCISION, CLIQUEZ ICI

Élu aux élections provinciales du 8 décembre 2008 avec une majorité de presque 3 000 voix, porte-parole de l’opposition officielle en matière d’immigration depuis le 27 août 2010, M. Charette, 34 ans, est l’un des 12 signataires d’une lettre ouverte publiée la semaine dernière dans le quotidien Le Devoir qui demandait à l’ancien chef péquiste et ex-premier ministre Jacques Parizeau de faire confiance aux jeunes députés péquistes dans leur démarche référendaire. On le sait, M. Parizeau avait mal accueilli cette fameuse lettre ouverte.

Proche, dit-on, des idées de l’ancien député et ministre François Legault, cofondateur de la Coalition pour l’avenir du Québec, M. Charette avait incidemment déjà convoqué, lundi dernier, une conférence de presse pour le mardi 21 juin, à son bureau de circonscription, à Saint-Eustache, afin de «faire le point sur son avenir politique».

Pour d’autres détails, cliquez ICI

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top