- PUBLICITÉ -
Le Défi têtes rasées à la recherche de héros

(Photo Michel Chartrand) - Le conseiller municipal Denis Hébert, président d’honneur du Défi têtes rasées, en compagnie de Jacques Farley, directeur général de Place Rosemère, et Richard Roy, propriétaire de l'Institut St-Laurent.

Le Défi têtes rasées à la recherche de héros

Leucan Laurentides-Lanaudière

Pour une 11e année consécutive, la Place Rosemère sera l’hôte du Défi têtes rasées de Leucan Laurentides-Lanaudière.

En collaboration avec l’Institut St-Laurent, le 12 juin prochain, plus d’une centaine de citoyens participeront à cet évènement afin d’amasser des fonds pour les enfants aux prises avec le cancer.

Le président d’honneur de cette campagne 2011, qui a pour thème Chapeau aux héros, est le conseiller municipal de la Ville de Boisbriand, Denis Hébert. «Pour moi c’est une suite logique, puisque mon fils a eu le cancer des os. Je sais donc ce que Leucan apporte aux familles», a-t-il dévoilé en conférence de presse. Il a donc tout de suite dit oui, lorsqu’il a été approché. «Je veux apporter un impact positif et entraîner les gens d’affaires de la région», a-t-il ajouté.

Cette année, le Défi têtes rasées se déroulera à la cour centrale, face à la boutique Zara de la Place Rosemère, un réaménagement qui offrira une plus grande visibilité à l’évènement. «Cet immense espace permettra aux nombreux participants de mieux circuler à travers les différentes étapes à suivre pour réaliser leur grand défi personnel», exprime Isabelle Lamarche, directrice du marketing de la Place Rosemère, par voie de communiqué.

Michel Métivier, coordonnateur de Leucan Laurentides-Lanaudière, espère augmenter la participation globale de 12,5 %. Cet objectif, une fois atteint, porterait le nombre de têtes rasées à 1 500 pour les deux régions. Pour le site de la Place Rosemère, ça voudrait dire atteindre les 175 participants. Deux enfants porte-parole représentent le Défi têtes rasées, soit Patrick Marcil, 15 ans, de Saint-Jérôme, et Elsie Nadeau, 11 ans, de Sainte-Thérèse.

Le 12 juin prochain, deux animateurs seront en action. Il s’agit de Richard Roy, propriétaire de l’Institut St-Laurent, qui participe depuis les débuts de la campagne. Il sera accompagné de Catherine Verdon, animatrice à la Télévision des Basses-Laurentides.

Une nouveauté cette année, la possibilité de s’inscrire au défi par Internet. L’inscription est au coût de 20 $ et peut se faire sur place, la journée même de l’évènement. Pour tous les détails, il suffit de visiter le [www.tetesrasees.com].

Le Défi têtes rasées représente 80 % des revenus de Leucan. Jocelyne Leblanc, agente, services aux familles de la section Laurentides-Lanaudière, explique que l’organisme offre également un soutien aux familles dont un enfant est atteint du cancer. Ces services vont autant du côté psychologique, socio-récréatif que financier.

Quelque 489 familles de la région bénéficient du soutien de Leucan. Depuis janvier, on enregistre un diagnostic de cancer par semaine. Michel Métivier se fait tout même rassurant: «On va de l’avant, on continue d’apporter un soutien aux familles. Depuis les dernières années, on gagne du terrain» raconte-t-il. En 2000-2005, il y avait 70 % de cas de rémission; ce chiffre est passé à 83 %, de 2005 à 2010, établit-il. Le taux de décès est passé de 25 %, il y a quelques années, à 17 % aujourd’hui.

 

 

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top