- PUBLICITÉ -
Le Complexe aquatique ouvrira le 26 septembre

(Photo Michel Chartrand) - Nicole Carignan-Lefebvre, François Bélanger, le maire Claude Carignan et Jean-Pierre Hunter au pied de la future tour de cinq mètres

Le Complexe aquatique ouvrira le 26 septembre

Les travaux vont bon train

Après avoir annoncé la construction d’un complexe aquatique en avril dernier, le maire Claude Carignan a récemment convié la presse à visiter le chantier de cet imposant édifice qui devrait vraisemblablement et tout simplement porter le nom de Complexe aquatique de Saint-Eustache. François Bélanger, ingénieur et directeur des Services techniques, assisté de Jean-Pierre Hunter, directeur du Service du sport et du plein air, ont guidé la douzaine d’invités non seulement à la visite de l’aire des piscines, mais aussi à travers les entrailles du bâtiment et à l’étage supérieur, le futur siège du Service du sport et du plein air et d’organismes connexes.

Encore tout de béton nu et vides d’eau, les bassins récréatif et compétitif semblent encore plus grands que les 680 mètres carrés qu’ils se partageront. Rappelons que le bassin récréatif comprendra deux couloirs de 16 mètres, une glissade, des jeux d’eau et un bain tourbillon tandis que le bassin compétitif comptera huit corridors de 25 mètres, une tour de cinq mètres, deux tremplins de trois mètres et un autre de un mètre. De plus, le bassin compétitif sera équipé de l’équipement électronique requis pour chronométrer les performances en compétition ainsi que d’ouvertures au niveau de l’eau pour permettre de filmer et juger les compétitions de nage synchronisée. Pour revenir au bassin récréatif, soulignons que des portes y seront aménagées pour ouvrir sur le parc du manoir Globensky: «Nous voulons que les usagers puissent aussi profiter de la pleine nature durant nos trop courts mois d’été. Jeux d’eau et courts de volley-ball de plage y seront aménagés pour l’été 2010», soulignait le maire Carignan en cours de visite. L’aire des piscines comprendra en outre une salle attenante au bassin récréatif qui sera mise à la disposition des citoyens usagers pour organiser une fête, une salle à l’usage des sauveteurs et une salle réservée à la gymnastique douce. Tout ça sans compter bien sûr l’aire de réception, les vestiaires, douches et toilettes.

Du bas au haut

François Bélanger nous a ensuite entraînés dans sa partie préférée, celle où tout ingénieur qui se respecte nage… de bonheur. De l’immense déshumidificateur au puissant chauffe eau en passant par le système de filtration et de réutilisation des eaux utilisant les doubles goulottes, le groupe a eu droit à une fort intéressante description technique des composantes cachées d’un complexe de cette envergure. Quant à Jean-Pierre Hunter, c’est à l’étage supérieur que seront installés les membres du personnel de son service. Des espaces bien éclairés avec une vue magnifique sur le parc du manoir Globensky, sur le boulevard Sauvé ou sur le nouvel aménagement prévu sur la façade à la fois du Complexe aquatique et du complexe sportif Walter-Buswell. En outre, le deuxième étage abritera des salles de conférence à l’usage des bénévoles et des organismes connexes dont, entre autres, le CASE et une deuxième salle de fête. Bref, plus de 5 500 mètres (60 000 pieds) carrés très bien remplis.

L’ouverture du Complexe est prévue pour le 26 septembre prochain, mais aucune compétition d’importance n’y aura lieu avant mars et juin 2010 «pour se donner le temps de bien roder le lieu», a conclu Jean-Pierre Hunter.

.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top